Une histoire birmane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une histoire Birmane
Auteur Georges Orwell
Genre Roman
Version originale
Titre original Burmese Days
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1934
Version française
Éditeur Champ Libre
Date de parution 1984
ISBN 2-85184-151-3
Chronologie
Précédent Dans la dèche à Paris et à Londres Une fille de pasteur Suivant

Une histoire birmane est le premier roman de George Orwell. Publié en 1934, il est directement inspiré de son expérience d'ancien fonctionnaire britannique en Birmanie. En début de livre, une ébauche de croquis laissée par l'auteur laisse à penser que l'action du roman se déroule dans une ville qu'Orwell a lui-même connue, même s'il s'agit sans doute d'un dessin destiné à mieux visualiser l'histoire[réf. nécessaire].

Analyse[modifier | modifier le code]

Transpirant la moiteur tropicale à chaque page, Une histoire birmane donne une vision amère du joug colonial anglais avec son lot de colons pitoyables, aux multiples préjugés racistes (à commencer par le héros lui-même). Les Birmans n'en ressortent pas pour autant grandis, qu'il s'agisse du juge corrompu, de la maîtresse vénale ou des domestiques blasés. Seul le docteur indien semble présenter un caractère à la fois intègre et sympathique, même si dans le monde d'Orwell, personne n'est vraiment pur.