Trésor national vivant du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trésor national vivant (人間国宝, Ningen Kokuhō?) est un terme japonais populaire pour désigner les personnes certifiées conservateurs des biens culturels immatériels importants (重要無形文化財保持者, Jūyō Mukei Bunkazai Hojisha?) par le ministère de l'éducation ainsi que le prévoit la loi sur la protection des biens culturels (文化財保護法, Bunkazai Hogōhō?) du Japon. Le terme « trésor national vivant » n'est pas formellement mentionné dans la loi, mais est un terme informel en référence aux biens culturels désignés comme trésors nationaux du Japon[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

« Trésor national vivant » est un terme qui fait référence aux personnes désignées comme gardiens de biens culturels incorporels importants. En vertu de la loi de 1950 pour la protection des biens culturels, les biens culturels immatériels sont définis comme des œuvres dramatiques, musicales, artistiques et autres objets culturels immatériels de grande valeur au regard de l'histoire du Japon ou de l'art (Article 2, section 1, partie 2). Ces biens culturel immatériel d'importance particulière peuvent être désignés « Biens culturels immatériels importants » par le ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports, de la Science et de la Technologie (article 71, paragraphe 1). En d'autres termes, les biens culturels immatériels représentent certaines compétences artistiques. Les personnes ou les groupes qui ont atteint des niveaux élevés de maîtrise de ces compétences particulières peuvent être désignés comme leurs conservateurs par le gouvernement japonais dans le but d'assurer leur maintien.

Types de Certification[modifier | modifier le code]

Il existe trois types de certification :

  • Certification individuelle (各個認定, Kakko Nintei?) : cette désignation est réservée aux personnes qui « ont atteint une maîtrise élevée » d'un art ou d'un artisanat.
  • Certification collective (総合認定, Sōgō Nintei?) : cette désignation est réservée aux groupes de 2 ou plus qui, en tant que groupe de travail en commun ont atteint la maîtrise d'un art ou d'un artisanat.
  • Preservation Group Certification (保持団体認定, Hoji Dantai Nintei?) : cette désignation est réservée aux grands groupes qui ont maîtrisé un art ou un artisanat dans lequel le caractère individuel n'est pas mis en valeur.

De ces trois types, en général seules les personnes ayant reçu une certification individuelle sont désignées comme « Trésors nationaux vivants ». Celles qui travaillent dans les domaines artistiques tels que le théâtre et la musique reçoivent des certifications individuelles et collectives, tandis que celles qui travaillent dans les métiers reçoivent des certifications d'individu ou de groupe de préservation.

Système de soutien[modifier | modifier le code]

Le gouvernement japonais, dans le but de préserver les biens culturels immatériels importants, fournit une subvention annuelle spéciale de 2 millions de yens aux « Trésors nationaux vivants ». Dans le cas des groupes, le gouvernement contribue à défrayer les coûts des expositions publiques et des activités nécessaires à la poursuite du groupe. Le théâtre national du Japon offre des programmes de formation pour aider les successeurs dans les arts tels que le , le bunraku et le kabuki.

Catégories[modifier | modifier le code]

À ce jour, les « Trésors nationaux vivants » sont certifiés pour 16 catégories de biens culturels immatériels :

Liste des Trésors nationaux vivants[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]