Tin Tut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

Tin Tut est un nom birman ; les principes des noms et prénoms ne s'appliquent pas ; U et Daw sont des titres de respect.


Tin Tut (birman တင်ထွဋ်, tìɴ tʰʊʔ, 1895-1947) est un homme politique birman, ministre des finances dans le gouvernement birman précédent l'indépendance du pays.

Né à Rangoon, élève de Dulwich College et de l'Université de Cambridge, il fut le premier birman officier de l'Indian Civil Service britannique. Membre de la Ligue anti-fasciste pour la liberté du peuple (AFPFL), il fut ministre des finances et vice-premier-ministre dans le gouvernement d'Aung San à partir de septembre 1946[1]. Il fut blessé dans la fusillade où Aung San et six de ses ministres trouvèrent la mort, le 19 juillet 1947, et fut lui-même assassiné quelques mois plus tard[2].

Il était le frère aîné de l'historien Htin Aung (1909-1978).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Thant Myint-U, The River of Lost Footsteps--Histories of Burma, Farrar, Straus and Giroux,‎ 2006 (ISBN 978-0-374-16342-6 et 0-374-16342-1), p. 252
  2. (en) Maung Htin Aung, A History of Burma, New York and London, Cambridge University Press,‎ 1967, p. 308