The Well-Tuned Piano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Well-Tuned Piano
Genre musique contemporaine
Musique La Monte Young
Durée approximative entre 5 et 6 heures
Dates de composition 1964 à maintenant
Création 1974
Rome

The Well-Tuned Piano est une œuvre du compositeur américain La Monte Young composée à partir de 1964. Les exécutions de The Well-Tuned Piano comprennent également une installation lumineuse de l'artiste Marian Zazeela.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le travail de La Monte Young sur The Well-Tuned Piano a commencé en 1964, et se poursuit jusqu'à ce jour. Elle a été exécutée une soixantaine de fois depuis sa création en 1974, jusqu'en 1987.

Exécution[modifier | modifier le code]

L'exécution de l'œuvre, en partie improvisée, est très exigeante. Elle demande une ou deux semaines pour accorder le piano sur une gamme naturelle particulière, l'installation d'une Dream House et les installations lumineuses de Zazeela[1]. Young demande en plus quelques mois de préparation et de répétition, qui sont pour lui l'occasion de continuer la composition et de faire grandir la pièce grâce à des répétitions intensives[1]. L'exécution elle-même dure aux alentours de 6 heures.

Tempérament[modifier | modifier le code]

Le système d'accord utilisé par Young est demeuré secret jusqu'à son décryptage et sa publication par Kyle Gann en 1993[2],[1]. The Well-Tuned Piano est vue par plusieurs musicologues comme la pièce pour piano la plus importante aux États-Unis depuis Concord Sonata de Charles Ives[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • The Well-Tuned Piano 81 X 25 (Gramavision Records, 1987)
  • The Well-Tuned Piano In The Magenta Lights (DVD, Just Dream, 2003)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Kyle Gann, La Monte Young's The Well-Tuned Piano in Perspectives of New Music Vol. 31 No. 1 (Winter 1993), pp. 134-162
  • (en) Edward Strickland, Minimalism: Origins, Indiana University Press,‎ juin 2000 (ISBN 978-0253213884)
  • (en) Keith Potter, Four Musical Minimalists: La Monte Young, Terry Riley, Steve Reich, Philip Glass, Cambridge University Press,‎ 2000 (ISBN 0-521-01501-4)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Potter (2000), p. 81
  2. Gann, 1993
  3. Potter (2000), p. 80