The Play

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Play est le nom donné à la dernière action de jeu qui a donné la victoire à l'université de Californie face à l'université Stanford lors d'un match universitaire de football américain.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 20 novembre 1982, au California Memorial Stadium, les California Golden Bears accueillent le Stanford Cardinal dans un match comptant pour le championnat NCAA de football américain.

Après que Stanford a pris l'avantage 20-19 grâce à un field goal à quatre secondes de la fin du match, les Golden Bears récupèrent le ballon à la suite du coup de pied d'engagement et remontent le terrain grâce à cinq passes latérales pour venir marquer le touchdown de la victoire. Le touchdown est marqué au milieu de la fanfare de l'université Stanford qui avait pénétré sur le terrain pensant le match terminé et gagné pour son équipe.

Controverse[modifier | modifier le code]

La légalité du touchdown a été longuement débattue par les supporteurs de Stanford. Elle portait sur deux des cinq passes latérales ainsi que sur la confusion née de la présence de la fanfare sur le terrain alors que l'action se déroulait encore.

De nombreux joueurs et entraîneurs de Stanford contestèrent immédiatement la troisième passe, de Dwight Garner à Richard Rodgers, assurant que Garner avait touché le sol avec son genou avant de transmettre le ballon. Kevin Lamar, un joueur de Stanford qui était à la lutte sur l'action, affirmait que Garner possédait bien encore le ballon lorsque son genou toucha le sol, ce que Garner et Rodgers nièrent. Les ralentis de la télévision ne furent pas concluant en raison de la distance et il fut impossible de voir le moment où Gardner pouvait avoir touché le sol.

Plus loin dans l'action, il est apparu que la cinquième passe latérale entre Mariet Ford et Kevin Moen avait également pu être une passe illégale vers l'avant. Ford avait été plaqué vers la ligne des 27 yards et avait délivré en tombant une passe aveugle par-dessus l'épaule qui fut rattrapée par Kevin Moen, celui-ci semblant attraper le ballon sur la ligne des 25 yards, soit deux yards vers l'avant. Cependant, en raison de la vitesse des joueurs qui étaient tous deux en mouvement, le ballon alla vers l'arrière si on considère la position relative d'un joueur par rapport à l'autre mais potentiellement vers l'avant si on se réfère aux lignes du terrain. Les règles du football américain indiquent que la direction du ballon doit être jugée en fonction du terrain et non pas des joueurs. Mais une difficulté pour juger de la légalité de cette passe vint également du fait que Ford chuta vers l'avant en relâchant le ballon, ce qui permet de supposer que la passe fut bien latérale.

Enfin, quand Garber passa latéralement à Rodgers en étant plaqué, certains joueurs et entraîneurs de Stanford pénétrèrent sur le terrain, pensant le match terminé. À cet instant, la fanfare de Stanford débuta sa marche depuis la end-zone. Deux arbitres lancèrent immédiatement des mouchoirs jaunes pour signifier une pénalité contre Stanford pour trop de joueurs sur le terrain ( too many men on the field ).

Postérité[modifier | modifier le code]

Depuis, lorsque Standord détient la Stanford Axe, trophée qui récompense le vainqueur du match « Big Game » entre les deux équipes, elle y grave le résultat pour l'année 1982 : « California 19, Stanford 20 » en lieu et place de « California 25, Stanford 20 ». Dès que la Stanford Axe se trouve à Berkeley, le score officiel y est remis.[réf. nécessaire]


Liens externes[modifier | modifier le code]