Thangorodrim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thangorodrim
Description Chaine de volcan, dans le nord du Beleriand
Emplacement Beleriand
Existence fondée en avant le levé du soleil et de la lune P. A., et détruite lors de la submersion du Beleriand, pendant la Guerre de la Grande Colère P. A.
Fondateur Morgoth
Souverains Morgoth

Le Thangorodrim (/θaŋ.gɔˈrɔd.rim/) est, dans l'univers de la Terre du Milieu du romancier britannique J. R. R. Tolkien, un ensemble montagneux volcanique, composé de trois sommets, s'étendant au nord de la région du Beleriand et protégeant le domaine de Morgoth, Angband.

Histoire[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après l'Ainulindalë, les Valar arrivèrent sur Arda pour la préparer à la venue des Enfants d'Ilúvatar (les Elfes et les Hommes). À l'origine, ils formèrent un monde doux et paisible dans lequel les extrêmes étaient très peu présent : chaleur, froideur, hauteur, profondeur... Le monde était alors éclairé par deux luminaires, les Lampes des Valar. Mais Melkor, l'un des Valar, détruisit les Lampes des Valar. La chute des lampes plongea le monde dans l'obscurité et Melkor en profita pour chasser de la Terre du Milieu les autres Valar, qui se réfugièrent sur le continent Aman. L'effondrement fut la cause de la formation des fortes chaleurs, des froids les plus intenses, des crevasses profondes et des hautes montagnes, tel que le Thangorodrim.

Melkor, qui prendra plus tard le nom de Morgoth, fonda sa forteresse souterraine, Angband, dans les entrailles de cette chaine de montagne. Le Thangorodrim devint depuis lors le symbole de la puissance de Melkor en opposition au Taniquetil, siège de Manwë, roi des Valar.

Avant le levé du soleil[modifier | modifier le code]

Au Premier Age[modifier | modifier le code]

Conception et évolution[modifier | modifier le code]

Critique et analyse[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Les récits dans lesquels le Thangorodrim apparaît n'ont jamais été adaptés à la télévision, au cinéma ou à la radio. Néanmoins des illustrateurs s'y sont penchés, tels Ted Nasmith et Alan Lee.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]