Angband

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le jeu vidéo, voir Angband (jeu vidéo).

Angband est un lieu du légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien, apparaissant notamment dans le roman Le Silmarillion. C'est une forteresse au nord de la Terre du Milieu.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Angband a pour signification « prison de fer » ou « enfer d'acier » en sindarin. En quenya l'équivalent est Angamando[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Angband est la deuxième forteresse souterraine édifiée par Melkor, à l'ouest d'Utumno, sa demeure. Elle était commandée par son lieutenant Sauron. Ce bastion avait pour but de surveiller la mer et de prévenir une éventuelle attaque venant du Valinor.

Quand Utumno fut détruite lors de la Guerre des Puissances, les fondations d'Angband subsistèrent. Peu après, Sauron y rassembla toutes les créatures maléfiques et malveillantes, pendant l'incarcération de son maître. Tous les mauvais esprits s'y étaient rassemblés, comme d'une grande armée attendant le retour du maître. Quand Morgoth revint à Angband, il érigea par-dessus un volcan à trois sommets : le Thangorodrim.

Pendant le Premier Âge et les guerres du Beleriand, Angband fut assiégée à de nombreuses reprises pendant plus de quatre siècles par les Noldor, avant d'être finalement détruite par les Valar lors de la guerre de la Grande Colère, dernière bataille si violente que le Beleriand tout entier fut englouti sous la mer.

Création et évolution[modifier | modifier le code]

Critique et analyse[modifier | modifier le code]

Adaptations et héritages[modifier | modifier le code]

Les récits du « Silmarillion » n'ont pas été adaptés à la radio, la télévision ou le cinéma. Angband a néanmoins inspiré les illustrateurs, comme John Howe[2] ou Ted Nasmith[3].

Un jeu vidéo ayant connu de nombreux dérivés est intitulé Angband.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Le Silmarillion, Appendice sur les noms
  2. Angband et The Siege of Angband par John Howe
  3. Beren and Lúthien Approach Angband par Ted Nasmith

Bibliographie[modifier | modifier le code]