Tepe Yahya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tepe Yahya
(fa) تپه یحیی
Image illustrative de l'article Tepe Yahya
Localisation
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Province Kerman
Coordonnées 28° 19′ 51″ N 56° 52′ 03″ E / 28.330893, 56.86744528° 19′ 51″ Nord 56° 52′ 03″ Est / 28.330893, 56.867445  
Altitude 1 500 m

Géolocalisation sur la carte : Iran

(Voir situation sur carte : Iran)
Tepe Yahya
Tepe Yahya

Tepe Yahya est un site archéologique situé dans la province du Kerman, en Iran. Il a été fouillé à la fin des années 1960 par une équipe allemande dirigée par C. Lamberg-Karlovsky. Ses niveaux archéologiques vont du Chalcolithique à l'Âge du bronze ancien.

Ce site est situé dans la vallée de la rivière Kish-e Shûr, dans la région de Jiroft. Les découvertes récentes effectuées dans celle-ci ont révélé l'existence de la civilisation de Jiroft, à laquelle Tepe Yahya peut désormais être rattaché.

Les premiers niveaux de Tepe Yahya remontent au VIe millénaire av. J.-C. (Tepe Yahya VI). Un niveau plus ancien, baptisé Tepe Yahya VII, a été identifié dans des nombreux petits sites prospectés dans la région de Tepe Yahya.

Les niveaux les plus anciens du site, VI et V ont livré divers bâtiments, de la céramique, non peinte puis peinte, ainsi que des métaux (surtout du cuivre) pour la fin de la période.

Le niveau IV, divisé en trois sous-périodes (A, B et C), est le plus important, car il est contemporain des niveaux fouillés actuellement à Konar Sandal, le site principal de la civilisation de Jiroft. On y a retrouvé des ateliers de fabrications des vases en chlorite caractéristiques de la production artisanale de cette région, qui sont diffusés à une très grande échelle. Un bâtiment administratif a aussi livré des sceaux-cylindres ainsi que des tablettes en proto-élamite.

Abandonnée à la fin de la période IV C, Tepe Yahya est réoccupé peu après, et redevient un centre de production de vases en chlorite. Habité de manière semble-t-il épisodique, le site est finalement abandonné dans le courant de la seconde moitié du IIIe millénaire av. J.-C..

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) P. Damerow et R. K. Englund, The Proto-Elamite Texts from Tepe Yahya, Cambridge (Mass.),‎ 1989 isbn=0873655427 (lire en ligne)