Tape de bouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le canon de 100mm de la frégate Primauguet scellé par une tape de bouche.

Une tape de bouche est un bouchon fermant la gueule d'une pièce d'artillerie, en bois, métal ou caoutchouc, et qui la protège de l'humidité, des embruns et des paquets de mer.

À l'origine, les canons des vaisseaux de ligne étaient protégés parce qu'on les rentrait par les sabords entre chaque usage. L'invention des tourelles mobiles desquelles les canons dépassaient exposa les canons aux éléments en permanence. On en scella donc la gueule entre chaque usage par un bouchon d'abord en bois, puis en métal ou en caoutchouc. Les tapes de bouches modernes sont conçues pour que l'on puisse tirer à travers en cas d'urgence.

Les tapes de bouches des grands bâtiments étaient gravées aux armoiries de l'unité, et ces objets sont devenus avec le temps des objets de tradition des marines de guerre. Elles sont prisées des collectionneurs, et mêmes les unités qui ne portent pas d'artillerie (comme les sous-marins) ont néanmoins leur propre tape de bouche symbolique.

Images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]