Sven Montgomery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sven Montgomery
Importez l’image de cette personne
Informations
Nom Sven Montgomery
Date de naissance 10 mai 1976 (38 ans)
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Équipe professionnelle
1998-1999
2000-2001
2002-2003
2004-2006
Post Swiss Team
La Française des jeux
Fassa Bortolo
Gerolsteiner

Sven Montgomery, né le 10 mai 1976 à Detmold, est un coureur cycliste suisse, professionnel entre 1998 et 2006. Son frère Clint, cycliste amateur, meurt en 2003 à 24 ans dans un accident de la circulation durant un entraînement[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de coureur[modifier | modifier le code]

Un temps annoncé comme un grand espoir du cyclisme suisse, Montgomery n'a jamais confirmer les attentes.

Sven Montgomery est professionnel entre 1998 et 2006. Durant sa carrière, il court pour plusieurs équipes professionnelles de prestige, la La Française des jeux, la Fassa Bortolo et Gerolsteiner. À ses débuts, il est considéré comme un grimpeur[2]. Après une troisième place lors du Tour de l'Avenir 2000, il remporte en 2001 la cinquième étape du Grand Prix du Midi libre et termine meilleur grimpeur du Critérium du Dauphiné libéré. Il a participé à quatre Tours de France (2000, 2001, 2003 et 2004) et n'en a terminé aucun. Il est passé en tête du col du Tourmalet en 2001. Il a également terminé meilleur grimpeur du Tour de Romandie 2004.

En 2005, il se classe 59e du Tour d'Italie et 87e du Tour d'Espagne.

La carrière de Montgomery est éclipsée par la malchance. En 2001, lors de sa meilleure saison, il est pris lors du Tour dans une chute massive, où il subit plusieurs graves blessures au visage et à la tête, le rendant presque aveugle. Cette lourde chute l'a notamment empêché de renfourcher les vélos durant une année entière[3] (2002). Lors du Tour d'Italie 2004, il souffre de multiples blessures : déchirure à l'omoplate et une clavicule cassée. En outre, il tombe malade en 2002 (à cause d'un virus tenace), ce qui met gravement en danger la poursuite de sa carrière[4].

L'après carrière[modifier | modifier le code]

Affecté par ses nombreux revers, que Montgomery juge aussi bien liés à des limites physiques que mentales, il prend sa retraite à l'âge de 30 ans en 2006[5]. Il devient ensuite directeur sportif de l'équipe féminine Bigla[4].

Depuis 2011, il est consultant à la télévision suisse. En août 2012, il devient au sein de la Fédération suisse de cyclisme, formateur des entraîneurs, des directeurs sportifs et des commissaires[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 2000 : abandon (11e étape)
  • 2001 : abandon (16e étape)
  • 2003 : abandon (8e étape)
  • 2004 : abandon (7e étape)

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : non-partant à la 14e étape
  • 2005 : 59e

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 2005 : 87e
  • 2006 : abandon (12e étape)

Disctinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Shock for Montgomery », sur cyclingnews.com,‎ 27 septembre 2003 (consulté le 28 juillet 2010)
  2. « Auf dem langen Weg an die Spitze »
  3. « On ne sort pas indemne du Tour de France », sur tdg.ch,‎ 26 juillet 2001 (consulté le 24 juillet 2001)
  4. a et b « Sven Montgomery hört nach neun Profi-Jahren auf »
  5. (en) « Gerolsteiner, Saunier Duval, Liquigas for Zürich », sur cyclingnews.com,‎ 30 septembre 2006 (consulté le 28 juillet 2010)
  6. Sven Montgomery sera le nouveau responsable de formation sur cycling.ch

Lien externe[modifier | modifier le code]