Survie du plus apte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Herbert Spencer fut le premier à utiliser la phrase la « Survie du plus apte. »

La survie du plus apte (Survival of the fittest) est une phrase qui est en fait un raccourci pour le concept concernant la compétition pour la survie ou la dominance. Elle a été écrite à l'origine par Herbert Spencer dans ses Principles of Biology de 1864. Spencer y traçait des parallèles entre ses idées économiques et les théories de l'évolution que Charles Darwin appelait la sélection naturelle.

Cette phrase est une métaphore et non pas une description scientifique. Elle n'est généralement pas employée par les biologistes qui lui préfèrent l'expression : « sélection naturelle ».

Historique de l'expression[modifier | modifier le code]

Alors que l'économiste britannique Herbert Spencer est souvent crédité de la création de l'expression la "survie du plus apte" dans son ouvrage de 1851 Social Statics (concernant le système économique de libre marché) ou dans son First Principles of a New system of Philosophy de 1862, il n'a en fait pas employé cette expression avant d'avoir lu L'Origine des espèces du naturaliste Charles Darwin et ne l'a introduite dans son Principles of Biology qu'en 1864 : vol. 1, p. 444, il écrit : « Cette survie du plus apte, que j'emploie ici en termes mécaniques, est ce que Mr Darwin a nommé la « sélection naturelle », ou la préservation de races favorisées dans la lutte pour la vie. »[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pioneers of Psychology 2001 Tour - School of Education & Psychology, Better Competition Advocacy, Maurice E. Stucke, citation : Herbert Spencer dans ses Principles of Biology de 1864, vol. 1, p. 444, écrit « This survival of the fittest, which I have here sought to express in mechanical terms, is that which Mr. Darwin has called « natural selection », or the preservation of favoured races in the struggle for life. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine de la phrase[modifier | modifier le code]