Sophus Claussen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sophus Clausen

Sophus Claussen (né le 12 septembre 1865 à Helletofte et mort le 11 avril 1931 à Gentofte) est un écrivain danois généralement considéré, avec Johannes Jørgensen, comme l'un des principaux écrivains du symbolisme danois[réf. nécessaire].

Son père, Rasmus Claussen, était un politicien important au Danemark à l'époque.

Sophus Claussen étudia le droit à Copenhague, et devient ensuite journaliste pour différent journaux Danois, quoi qu'il passa de nombreuses années en France et en Italie, où il travailla comme pigiste et en tant que peintre. Il traduisit également certains écrivains.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Naturbørn (théâtre), 1887
  • Unge Bander (roman), 1894
  • Antonius i Paris (roman), 1896
  • Valfart (roman), 1896
  • Pilefløjter (théâtre), 1899
  • Djævlerier (poésie), 1904
  • Danske Vers (poésie), 1912