Sonic the Hedgehog 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sonic the Hedgehog 2
image

Éditeur Sega
Développeur Sega Technical Institute
Concepteur Yuji Naka (chef programmeur)

Date de sortie Mega Drive
Icons-flag-us.png 20 novembre 1992[1]
Icons-flag-jp.png 21 novembre 1992[1]
Icons-flag-eu.png 24 novembre 1992[1]
Genre Plates-formes
Mode de jeu Un à deux joueurs
Plate-forme
Arcade
Console(s)
Média Cartouche
Contrôle Joystick, manette

Sonic the Hedgehog 2 (ソニック・ザ・ヘッジホッグ2?), aussi appelé Sonic 2, est un jeu vidéo de plates-formes développé par Sega, sorti en 1992 sur Mega Drive. Il reprend le concept de son prédécesseur Sonic the Hedgehog en proposant quatre principaux changements : l'ajout d'un mode deux joueurs, la présence de Tails, l'apparition du Spin Dash et la possibilité de devenir Super Sonic. Le jeu a été converti sur Master System et Game Gear (cf. Sonic the Hedgehog 2 (8 bit)).

Le jeu a été développé par l'équipe du STI (Sega Technical Institute) de Sega of America rejointe à l'époque par Yuji Naka et Hirokazu Yasuhara. C'est l'un des rares jeux vidéo à avoir bénéficié d'une sortie mondiale sur Mega Drive.

Trame[modifier | modifier le code]

Miles "Tails" Prower est un renard à deux queues qui ne peut pas rester en place lorsque Sonic rôde dans les parages. Enfant, il rêvait déjà de devenir comme Sonic. Il aime lui courir après, en faisant tourner ses deux queues, pour essayer de rattraper notre héros. La plupart du temps, Sonic le laisse faire. Mais parfois, il prend son élan à toute allure en laissant Tails loin derrière afin de montrer à celui-ci que personne ne peut aller aussi vite que lui. Mais Tails, ne se laissant pas abattre aussi facilement, finit toujours par le rattraper.

Un jour, alors que tous les animaux étaient rassemblés pour assister aux nouvelles performances de Sonic, Tails montra qu'il était capable de faire aussi bien que son héros, à la surprise générale. Malheureusement, cette joie fut de courte durée, car les amis de Sonic se mirent à disparaître peu à peu. Des robots métalliques se propagèrent sur l'île. Le Dr Robotnik, scientifique maléfique, était de retour. Il préparait cette fois-ci un désastre mondial et avait besoin de collaborateurs pour construire sa machine infernale afin s'emparer du monde. Il se mit ainsi à capturer tous les animaux pour en faire des robots qui pourraient l'aider à construire l'arme ultime, l'Œuf de la Mort.

En ces jours sombres, le Dr Robotnik dirige les usines, les raffineries et les villes. Il détient tout, à l'exception des sept émeraudes du Chaos. Ces magnifiques joyaux possèdent des pouvoirs exceptionnels. S'il les possédait, ce serait la fin du monde. Seul Sonic est assez rapide et robuste pour les trouver avant lui. Cette fois-ci, le hérisson bleu ne sera pas seul dans cette aventure dangereuse, puisque le malicieux renard l'accompagnera. Acceptant son aide, Sonic part sauver ses amis et le monde[2].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu reprend et améliore le principe de Sonic the Hedgehog, essentiellement basé sur la vitesse du personnage et ses aptitudes de saut. Le joueur doit collecter un maximum d'anneaux qui rapportent des points. La mort ne survient que lorsque Sonic est touché sans anneaux, quand il se noie, quand il tombe dans un trou ou quand il se fait écraser.

Le jeu rajoute la possibilité de charger une attaque (Spin Dash) ce qui permet à Sonic de prendre des départs ultra-rapides.

Il y a dans Sonic The Hedgehog 2 deux modes de jeu bien distincts : Le mode à un joueur et le mode à deux joueurs.

Le mode à un joueur[modifier | modifier le code]

Dans ce mode de jeu, Tails suit Sonic à travers les niveaux. Il est, par défaut, contrôlé par l'ordinateur et reproduit les mouvements de Sonic. Il est cependant possible à un autre joueur d'incarner "Tails" et de jouer avec Sonic en coopération. Dans le mode de jeu normal Tails n'a pas de vies : il revient indéfiniment quelques secondes après être mort ou être sorti de l'écran (l'écran ne suit que Sonic, c'est au joueur dirigeant Tails de suivre le mouvement).

En allant dans le menu Options, il est possible de choisir de jouer seul avec "Tails", mais il ne vole pas et ne se transforme pas en Super "Tails". On peut aussi jouer seul avec Sonic. La principale différence se remarque surtout durant les zones spéciales où il y aura moins d'anneaux à récolter pour obtenir une émeraude du chaos.

Les niveaux[modifier | modifier le code]

Le jeu est constitué de différents niveaux. Le plus souvent, à la fin de chaque zone, le joueur doit affronter le Dr Robotnik. Les niveaux sont :

  • Emerald Hill Zone (« zone de la colline d'émeraude ») : une station balnéaire tropicale couverte de palmiers, de chemins tortueux et de voies rapides en tire-bouchons.
  • Chemical Plant Zone (« zone de l'usine chimique ») : une usine faite de tuyaux et de conduits. Un liquide toxique appelé "Mega Mack" submerge ponctuellement certaines parties. Un niveau nocturne situé dans une zone industrielle.
  • Aquatic Ruin Zone (« zone de la ruine aquatique ») : une forêt luxuriante au-dessus d'un lac submergeant des ruines anciennes. Toute la zone est ainsi composée en deux étages, l'un au-dessus et l'autre en dessous de l'eau.
  • Casino Night Zone (« Zone nuit de casino ») : un casino géant où Sonic peut servir de balle de flipper ou de jeton de machines à sous, rapportant ou non des anneaux.
  • Hill Top Zone (« zone du sommet de la colline ») : une zone très volcanique au sommet de montagnes rocheuses et friables. Sonic doit s'y frayer un chemin dans les tunnels et les grottes, tout en faisant attention aux secousses sismiques qui font monter dangereusement la lave.
  • Mystic Cave Zone (« zone de la grotte mystique ») : un réseau de grottes sous une forêt mystique où le danger est constant. Ces réseaux sont creusés par le Dr Robotnik qui recherche désespérément les émeraudes du chaos.
  • Oil Ocean Zone (« zone de l'océan de pétrole ») : les raffineries du Dr Robotnik déversent à plein débit du pétrole. L'océan en est devenu noir.
  • Metropolis Zone (« zone de la métropole ») : la capitale du Dr Robotnik, faite de fer et d'acier.
  • Sky Chase Zone (« zone de la chasse aérienne ») : Dr Robotnik s'est échappé par la voie des airs. Sonic tente de le poursuivre grâce à son avion le Tornado piloté par son ami « Tails ».
  • Wing Fortress Zone (« zone de la forteresse volante ») : Sonic arrive finalement jusqu'à la forteresse secrète de son ennemi, un vaisseau de combat volant.
  • Death Egg Zone (« zone de l'œuf de la mort ») : zone finale, la base secrète dans l'espace du Dr Robotnik est aussi une arme redoutable. Deux boss attendent Sonic : Silver Sonic, un prototype monté pièce par pièce à l'image de notre héros, et le Dr Robotnik lui-même combattant à l'aide d'un robot immense et résistant.

L'étape spéciale et les émeraudes du chaos[modifier | modifier le code]

Pour accéder aux étapes spéciales, il faut d'abord trouver un panneau étoilé, qui possède deux fonctions. La première permet au joueur de recommencer une partie à partir de ce point au cas où il perdrait une vie. La seconde fonction permet d'accéder à l'étape spéciale si le joueur possède au moins 50 anneaux, lui permettant de récupérer une émeraude. À cause de cette dernière fonction, les panneaux étoilé ne se situent plus avant les endroits difficiles, mais sont plutôt difficiles à repérer. Sept de ces panneaux se trouvent dans la première zone Emerald Hill, permettant au joueur de posséder les sept émeraudes dès le début du jeu. Mais dans les niveaux suivants, ils sont beaucoup plus rares, voire unique dans tout un niveau.

L'étape spéciale présente Sonic et Tails, vus de dos et courant dans un toboggan. Ils doivent y ramasser un maximum d'anneaux sans se faire blesser par des mines. Ce système sera repris dans Sonic the Hedgehog Pocket Adventure sur Neo-Geo Pocket Color, Sonic Rush sur Nintendo DS et dans Sonic 3D Flickies' Island sur Saturn.

Enfin, si le joueur est parvenu à réunir les 7 émeraudes du chaos, il peut se transformer en Super Sonic. Avec au moins 50 anneaux en sa possession, la transformation s'effectue simplement en sautant. Sonic devient doré, bien plus rapide et invincible, et saute plus haut. En contrepartie, le nombre d'anneaux baisse à raison d'un toutes les secondes. Quand ce nombre tombe à zéro, Sonic redevient normal. Posséder toutes les émeraudes permet de voir une fin du jeu légèrement différente.

Options[modifier | modifier le code]

Contrairement à son prédécesseur pour qui le menu option était disponible grâce à une manipulation spécifique durant l'écran de titre, Sonic 2 dispose d'un menu officiel et accessible. Ce nouvel écran permet le paramétrage d'éléments comme le choix du personnage durant le mode solo (Sonic seul, Tails seul, Sonic & Tails), le choix du contenu des moniteurs pour le mode deux joueurs mais également un menu musical proposant toutes les mélodies et effets sonores du jeu. Ce menu musical à un également le rôle de menu de triche.

Les objets spéciaux[modifier | modifier le code]

Briser les écrans sur le terrain rapporte des bonus au joueur. La plupart sont identiques à ceux dans Sonic the Hedgehog.

  • Power Sneakers (Chaussures magiques) : Permettent au joueur de courir à grande vitesse.
  • Super Rings (Super anneaux) : Rapporte dix anneaux d'un coup.
  • One Up (Vie supplémentaire) : Donne au joueur une chance supplémentaire de jouer. Il en sera de même s'il rassemble 100 et 200 anneaux.
  • Invincible (Invincible) : Empêche le joueur d'être attaqué par les ennemis pendant un court instant.
  • Shield (Bouclier) : Chaque bouclier protège le joueur d'un danger une seule fois.

Le mode deux joueurs[modifier | modifier le code]

Le mode de jeu à deux joueurs est une compétition entre Sonic et Tails. Le premier joueur dirige Sonic et le second joueur, "Tails". Il y a 3 niveaux qui se déroulent sur un écran splitté et une zone spéciale en plein écran. Un niveau se déroule en deux actes et la zone spéciale en deux rounds (un troisième a lieu en cas de match nul). À la fin de chacun de ces derniers se présente un tableau récapitulatif des résultats. Pour remporter une manche d'un niveau, il ne suffit pas d'être le plus rapide. Il faut aussi avoir le plus haut score, toucher le maximum de moniteurs, avoir le maximum d'anneaux en sa possession et le maximum d'anneaux au total. Quant à la zone spéciale, celui qui a le plus d'anneaux gagne. Le vainqueur de la compétition est celui qui a remporté le plus de manche.

Les niveaux dans le mode à deux joueurs[modifier | modifier le code]

Les niveaux reprennent certains du mode à un joueur, seules les musiques y sont différentes. Ce sont ces derniers qui se déroulent sur un écran splitté. Il n'y a pas de boss à la fin de l'acte 2 et en cas de match nul, un niveau spécial départagera les joueurs. Les niveaux sont :

  • Emerald Hill Zone
  • Casino Night Zone
  • Mystic Cave Zone

Les objets spéciaux dans le mode à deux joueurs[modifier | modifier le code]

Ces objets sont placés de façon aléatoires sur la carte sous la forme d'un moniteur. L'écran de ce dernier présente toujours un point d'interrogation. Ce qui signifie que le joueur ne sait pas sur quel objet il va tomber. Dans ces conditions, le joueur 1 peut très bien donner une vie supplémentaire au joueur 2. Les objets sont les mêmes que dans le mode à un joueur, avec tout de même deux types d'objets supplémentaires :

  • Robotnik (Dr Robotnik) : Objet spécial uniquement disponible dans le mode deux joueurs, ces derniers subissent le même effet que lors d'une attaque ennemi.
  • Teleport (Téléportation) : Objet spécial uniquement disponible dans le mode deux joueurs qui permet aux deux protagonistes de s'échanger leur place sur la carte du niveau, mais par la même occasion leurs bonus comme Invincible ou Tennis magiques. Ce type d'objet peut être définie comme "objet unique" dans le menu des options. Ainsi, tous les objets spéciaux du mode deux joueurs seront des Teleport.

Développement[modifier | modifier le code]

Bien que le premier épisode ait été conçu par la Sonic Team au Japon, Sonic The Hedgehog 2 a été développé par l'équipe du STI (Sega Technical Institute) de Sega of America rejointe à l'époque par Yuji Naka et Hirokazu Yasuhara de la Sonic Team.

Pour ce second épisode, l'équipe a beaucoup travaillé sur l'amélioration du jeu par rapport aux lacunes du premier épisode, dans un premier temps en créant de nouvelles textures pour rendre la nature et les objets métalliques plus réalistes. Des effets en 3D ont été ajoutés, notamment dans les stages spéciaux. Suite à une remarque prise très au sérieux, les développeurs ont aussi fait en sorte que Sonic soit plus rapide que dans le premier épisode[3].

Niveaux annulés[modifier | modifier le code]

Quelques niveaux n'ont été présents que sur des prototypes du jeu et n'ont pas été retenus dans la version finale[4]. Il s'agit des niveaux suivants :

  • Hidden Palace Zone (« zone du palais caché »)
  • Wood Zone (« zone du bois »)
  • Genocide City Zone (« zone de la cité du génocide »)
  • Dust Hill Zone (« zone de la colline de poussière »)

Il existait d'autres niveaux, mais ils ont simplement été renommés et intégrés dans la version finale, par exemple Neo Green Hill en Aquatic Ruin.

Concernant Dust Hill Zone, il est le seul niveau effacé dont les éléments n'existaient sur aucune ROM existante de Sonic 2 à l'origine. Des photos de ce niveau avaient été publiées sur des magazines, mais avec aucun nom mentionné. Il avait été simplement surnommé à cette époque Desert Zone. Sur les prototypes du jeu envoyés aux magazines de l'époque, lors du stage select, il était possible de voir le nom Dust Hill Zone, mais en le sélectionnant le testeur arrivait dans Mystic Cave Zone (ce dernier nom était d'ailleurs absent de ce même stage select). Lors d'une interview en 2008 entre Chris Senn et Hirokazu Yasuhara, membre de l'équipe qui travailla sur Sonic the Hedgehog 2, il a été révélé que Dust Hill Zone concernait bien un stage qui devait ressembler à un désert, mais qu'il a été décidé de l'annuler avec d'autres niveaux. SEGA of America voulait sortir le jeu avant les fêtes de Noël et le délai était trop court pour le terminer. Il révèle aussi que s'il avait eu plus de temps, ce niveau aurait certainement été intégré dans la version finale. Hidden Palace fut déplacé dans Sonic 3 and Knuckles[5]. Ce niveau, et les autres qui avaient été annulés, peuvent être aujourd'hui retrouvés dans des versions longues de Sonic 2, montés par des fans. Ces versions diffèrent parfois au niveau de la musique et les niveaux initialement incomplets y ont été finalisés.

En décembre 2013, Hidden Palace Zone est finalement jouable dans la version remastérisée de Sonic 2 sortie sur Android et iOS[6].

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

  • Producteur exécutif : Hayao Nakayama
  • Producteur : Shinobu Toyoda
  • Réalisateur : Masaharu Yoshii
  • Chief Programmer : Yuji Naka (YU2)
  • Game Planner : Hirokazu Yasuhara (Carol Yas)
  • Character Design : Yasushi Yamaguchi (Judy Totoya)
  • Chief Artist : Yasushi Yamaguchi (Judy Totoya)
  • Assistant programmeurs : Bill Willis, Masanobu Yamamoto
  • Object Placement : Takahiro Anto, Yutaka Sugano, Hirokazu Yasuhara
  • Special Stage Object Placement : Yutaka Sugano
  • Zone Artists : Jina Ishiwatari, Tom Payne, Rieko Kodama, Brenda Ross, Craig Stitt, Yasushi Yamaguchi (Judy Totoya)
  • Special Stage Art and CG : Peter Morawiec, Timothy Skelly
  • Compositeur musiques : Masato Nakamura
  • Programmeur son : Tomoyuki Shimada
  • Sound Assistants : Jimita, Macky, Milpo

Conversions[modifier | modifier le code]

Le jeu est dans un premier temps sorti sur Master System et Game Gear (voir Sonic the Hedgehog 2 (8 bit)). Cette version s'écarte largement de la version Mega Drive.

Sonic the Hedgehog 2 avec Sonic & Knuckles[modifier | modifier le code]

Grâce à la technologie Lock-on et avec la combinaison du jeu Sonic & Knuckles, Sonic the Hedgehog 2 devient Knuckles the Echidna in Sonic the Hedgehog 2. Le jeu est pratiquement identique à la première version, excepté qu'il ne se joue qu'à un joueur et que seul le contrôle de Knuckles est possible. Cela offre au joueur une expérience de jeu nouvelle, car le nouveau personnage se joue d'une façon légèrement différente. Knuckles a la faculté de grimper aux parois et de planer sur de longues distances. Le joueur a donc accès à des endroits qui jusqu'à là lui restaient inaccessibles. Knuckles saute aussi beaucoup moins haut, ce qui rend les combats contre les boss plus difficiles. Comme Knuckles est également le gardien des émeraudes du chaos dans le scénario, à la fin d'un stage spécial, il pourra conserver ses anneaux. De même, en touchant un checkpoint, le nombre d'anneaux sera aussi sauvegardé, ainsi le joueur conserve tout s'il perd une vie. En trouvant les sept émeraudes du chaos, il pourra se transformer en Super Knuckles.

Rééditions[modifier | modifier le code]

Le jeu est disponible dans de nombreuses compilations :

Sonic The Hedgehog 2 est également disponible sur la Console virtuelle de la Wii depuis le vendredi 6 juin 2007 pour un prix de 800 Wii Points (8 €). Le jeu est également sorti sur Xbox Live Arcade le 12 septembre 2007 pour 400 Microsoft Points, et depuis le 6 avril 2011 sur le PlayStation Network gratuitement pour les abonnés PSN+ (un mois plus tard pour les autres au prix de 4 99 €). Depuis le 12 décembre 2013, il est également disponible sur Android.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse spécialisée
Publication Note
IGN.com 8,9 / 10[7]
JeuxVideo.com 19 / 20[8]
Compilations de plusieurs critiques
GameSpot 9,1 /10 (basé sur 3491 critiques)[9]
Game Rankings 92 % (basé sur 4 critiques)[10]

Grâce à la popularité de son prédécesseur Sonic The Hedgehog, Sonic 2 était déjà très attendu à sa sortie[11]. SEGA a pu rattraper Nintendo dans cette fameuse "Guerre des consoles" grâce à ce titre. Durant les six premiers mois qui suivaient sa sortie, il a apporté les 50 % des parts du marché[9] et a été très bien accueilli par la presse vidéo-ludique, notamment grâce aux niveaux nombreux et variés[9], à la richesse des graphismes[9],[12] et pour la musique. GameSpot déclare, en résumé, que le temps a peut-être effacé la dominance de Sega depuis cette période, mais que Sonic The Hedgehog 2 reste un jeu toujours aussi fun et agréable à jouer[9],[11]. Le mensuel Electronic Gaming Monthly a offert le prix à Sonic 2 du meilleur jeu Sega Genesis de l'année 1992[13]. En 2000, Game Informer place le jeu à la 61e place du "Top 100 des jeux de tous les temps", ajoutant que Sonic 2 est le titre de la série qui constitue le plus grand challenge[14].

En dehors de ça, les mauvaises critiques étaient surtout tournées vers le mode à deux joueurs. L'écran splitté faisait souffrir le jeu de gros ralentissements et rendait l'image du jeu écrasée de part et d'autre de la séparation.

En juin 2006, six millions d'exemplaires ont été vendus au total dans le monde, ainsi Sonic the Hedgedog 2 est le jeu le plus vendu de la Mega Drive dans le monde[15].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) (de) (fr) (es) Sonic The Hedgehog 2 : Instruction Manual, Sega / SonicTeam,‎ 1992

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) « Fiche Sonic the Hedgehog 2 », sur Gamekult
  2. Manuel du jeu, p. 6-11
  3. (en) Graphic-Sha, Video Game Illustration - Sega Version/English Japanese, Shohan edition,‎ 1994 (réimpr. September 1994, Books Nippan) (ISBN 9784766107722), page 50
  4. (en) « Sonic The Hedgehog 2 Beta », sur sost
  5. (en) « Sonic Retro : Dust Hill Zone - Mystic Cave connection », sur Sonic Retro
  6. Sonic 2 : un niveau de légende sur iOS / Android
  7. (en) « Critique de Sonic The Hedgehog 2 », sur IGN.com
  8. (fr) « Critique de Sonic The Hedgehog 2 », sur JeuxVideo.com,‎ 11 janvier 2010
  9. a, b, c, d et e (en) « Sonic The Hedgehog 2 », sur Gamespot,‎ 12 février 2010
  10. (en) « Sonic The Hedgehog 2 », sur Game Rankings
  11. a et b (en) « Critique de Sonic the Hedgehog 2 », sur ign.com,‎ 21 octobre 2007
  12. (en) « Critique de Sonic the Hedgehog 2 », sur GameZero,‎ 1993
  13. (en) Electronic Gaming Monthly's Buyer's Guide,‎ 1993
  14. (en) Game Informer, Top 100 Games of All Time,‎ août 2001, page 28
  15. (en) « Examen détaillé des meilleures ventes de jeux de plate-forme d'hier et d'aujourd'hui », sur Gamasutra,‎ 4 août 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]