Sigle de trois lettres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir STL.
Sigles d’une seule lettre
Sigles de deux lettres
Sigles de trois lettres
Sigles de quatre lettres
Sigles de cinq lettres
Sigles de six lettres
Sigles de sept lettres
Sigles de huit lettres

Les sigles de trois lettres (STL) sont extrêmement courants en français, dans à peu près tous les champs des activités humaines : DOS, TCP, WWW, GCC, SGI, JPG, VLA, SVP, LHC, DUT, RPR, UDF, UMP, PSU, IBM, STL, DSA, TNT, FFT, FFF, PIB, BNP, CJC, USB, LSD ...

Si l'on néglige les symboles et les caractères accentués, il y en a \scriptstyle 26^3=17576. Si l'on prend en compte, en plus des 26 lettres de l'alphabet, les 10 chiffres, plus les caractères « + » et « - », couramment utilisés dans les sigles (exemples, C++ et MP3), il est possible de fabriquer \scriptstyle 38^3=54872 combinaisons différentes. Elles ont toutes au moins une signification, beaucoup d'entre elles en ont même plusieurs.

De nombreux sigles sont issus directement de l'anglais et ont été adoptés tels quels en français. En français, le terme acronyme est réservé aux sigles pour lesquels il existe une prononciation, sans épeler les lettres. CPU est un sigle (prononcé « cé - pé - hu »).

Remarque[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une autoréférence linguistique car STL est un sigle de trois lettres signifiant « sigle de trois lettres ». L'équivalent en anglais est TLA (three letter acronym).

Voir aussi[modifier | modifier le code]