Sidi Slimane (Maroc)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sidi Slimane.
Sidi Slimane
سيدي سليمان
Sīdī Slaymān, Sidi Sliman
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Gharb-Chrarda-Beni Hssen
Province Sidi Slimane
Démographie
Population 78 703 hab. (2004)
Densité 414 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 16′ N 5° 55′ O / 34.26, -5.9234° 16′ Nord 5° 55′ Ouest / 34.26, -5.92  
Superficie 190 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Sidi Slimane

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Sidi Slimane

Sidi Slimane (en arabe : سيدي سليمان [Sidi slimān]) est une ville du Nord-Ouest du Maroc. D'une population de 84 709 habitants et 150 000 habitants (avec l'aire urbaine), elle est située à quelque 60 km de la ville portuaire de Kénitra), dans la province de Sidi Slimane récemment créée dans la région de Gharb-Chrarda-Beni Hssen.

Sur les bords de l'Oued Beht, affluent du fleuve Sebou, le petit village est un centre agricole très important de la riche plaine du Gharb, qui produit et exporte des agrumes, des céréales, de la betterave et divers légumes.

Les villes à proximité sont à l'est Sidi Kacem, au sud-est Meknès, au sud Khémisset, à l'ouest Sidi Yahya El Gharb et Kénitra et au nord Mechra Bel Ksiri, Souk El Arbaa et Ouezzane.

Durant la colonisation française, Sidi Slimane a été appelée « Le Petit Paris ». Les peintres Hans Kleiss et Yvonne Kleiss-Herzig s'y installèrent dès 1952.

La ville de Sidi Slimane est connue au Maroc pour ses champs et sa campagne.

La banque populaire de Sidi Slimane était en 2006 la banque qui avait rentré le plus d'argent au Maroc, avec les résidents de l'étranger qui investissent dans des projets immobiliers et commerciaux.

Démographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Société[modifier | modifier le code]

À partir des années 1970, Sidi Slimane a connu un fort mouvement d'immigration vers les pays du sud de l'Europe, essentiellement vers l'Espagne et la France mais aussi la Belgique. La plupart de ses habitants ont immigré dans le sud-ouest de la France, notamment l'axe Bordeaux - Toulouse - Montpellier, pour pouvoir travailler et ainsi avoir une situation financière stable. Ces pays en forte demande de main d'œuvre étrangère dans les secteurs de l'agriculture et de l'industrie proposaient des contrats de travail à durée déterminée, ce qui a poussé les travailleurs issus de cette ville à s'expatrier pour une rémunération plus importante.

Pour ceux qui n'ont pas eu la chance de passer de l'autre coté de la Méditerranée, ils ont émigré vers les villes de Fès, Rabat, Tanger et surtout Casablanca, en raison de la crise du travail touchant la ville de Sidi Slimane.

Notes et références[modifier | modifier le code]