Sidi Moumen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

33° 35′ 41″ N 7° 31′ 37″ O / 33.59472222, -7.52694444

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moumen.

Sidi Moumen est un arrondissement de l'Est de Casablanca et qui fait parti de la préfecture de Sidi Bernoussi.

Cet arrondissement qui s'étend sur 47 km² et considéré comme l'un des plus pauvres de la ville, a connu de 1994 à 2008, une importante hausse de population, passant de 134 697[1] à 298 431[2] habitants.

Sidi Moumen est tristement célèbre depuis 2013, pour avoir vu naitre et grandir les onze auteurs des attentats du 16 mai 2003[3].

Depuis 2012, cet arondissement est desservi par la ligne 1 du tramway

Quartiers[modifier | modifier le code]

Sidi Moumen est composée de deux quartiers :

  • Sidi Moumen el-Jadid
  • Sidi Moumen el-Bali

Enseignement[modifier | modifier le code]

Sidi Moumen fait partie de l'académie du Grand Casablanca et dispose de plusieurs établissements d'enseignement :

  • ISTAG Sidi Moumen
  • Lycée Mansour Dahbi
  • Collège Ibn Sina
  • Collège Abdallah Ghenoun
  • Ecole Moussa Ibn Noussair
  • Ecole Attacharouk
  • Ecole Rihani
  • Ecole Ibn Badiss

Economie[modifier | modifier le code]

L'arrondissement abrite quelques sites industriels tel que :

  • Coca-cola
  • Brasserie du Maroc
  • Eurobennes
  • Centre de maintenance du Tramway

Transport[modifier | modifier le code]

Sidi Moumen est desservi par neuf stations de la ligne 1 du tramway :

  • T 1 Hay Raja
  • T 1 Forces auxiliaires
  • T 1 Sidi Moumen - Okba Ibnou Nafi
  • T 1 Attacharouk
  • T 1 Hôpital Sidi Moumen
  • T 1 Centre de maintenance
  • T 1 Mohammed Zefzaf
  • T 1 Nassim
  • T 1 Sidi Moumen - Terminus

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 17 août 2012)
  2. [PDF] Haut-commissariat au Plan, Monographie de la région du Grand Casablanca,‎ juillet 2010, 142 p. (lire en ligne), p. 18
  3. Sidi Moumen fait peau neuve