Shingeki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le shingeki (新劇?, littéralement « nouveau drame ») est une forme réaliste du théâtre japonais de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle.

Il s'agit d'une transposition japonaise du réalisme occidental, avec l'influence d'auteurs comme Henrik Ibsen, Anton Tchekhov, Maxime Gorki ou Eugene O'Neill.

Le shingeki a également eu une influence majeure dans le développement du cinéma réaliste au Japon, notamment à travers l'utilisation de comédiens de shingeki pour les rôles secondaires[1].

Hogetsu Shimamura et Kaoru Osanai ont joué un rôle primordial dans le développement du shingeki[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tadao Sato, Le Cinéma japonais [« Nihon Eiga Shi »], t. I, Paris, éd. du Centre Pompidou, coll. « Cinéma/Pluriel »,‎ 1997 (ISBN 2-85850-919-0), p. 25
  2. http://www.ndl.go.jp/portrait/e/datas/277.html
  3. http://www.ndl.go.jp/portrait/e/datas/250.html?c=15