Satan, mon amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Satan, mon amour

Titre original The Mephisto Waltz
Réalisation Paul Wendkos
Scénario Ben Maddow
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Quinn Martin
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Fantastique
Sortie 1971
Durée 115 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Satan, mon amour (The Mephisto Waltz) est un film fantastique américain de Paul Wendkos, sorti en 1971.

Il s'inscrit dans la lignée des films sur le Diable, après le succès du film Rosemary's baby en 1968.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ely, un célèbre pianiste, initie un journaliste musical, Myles Clarkson, à certaines pratiques de sorcellerie. À la mort d'Ely, l'esprit de ce dernier s'empare du corps du journaliste, qui devient du jour au lendemain, un pianiste génial. Paula, son épouse, constate des changements chez son mari et découvre qu'il a passé un pacte avec le Diable.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis : 9 avril 1971
Drapeau de la France France : 21 juillet 1971

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le titre original du film, The Mephisto Waltz, s'inspire directement d'une œuvre pour piano de Franz Liszt, qui est interprétée dans le film par le pianiste polonais Jakob Gimpel.

La musique du film a été composée par Jerry Goldsmith qui livre pour l'occasion une œuvre atonale et dissonante particulièrement effrayante.

Le film est la seule production pour le cinéma de Quinn Martin qui avait auparavant produit les séries télévisées Le Fugitif et Les Envahisseurs.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]