Rochers de Freÿr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 13′ 31″ N 4° 53′ 38″ E / 50.22541, 4.894023

Les Rochers de Freÿr (avec le château de Freÿr sur l'autre rive de la Meuse)

Les Rochers de Freÿr forment un massif rocheux de grande dimension au bord de la Meuse (rive droite), entre Waulsort et Anseremme (Région wallonne de Belgique). Ses parois de déclivité et aspérité variées en font un site d'escalade privilégié en Belgique. Le site est inscrit au Patrimoine majeur de Wallonie.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Panorama vu du sommet des Rochers de Freÿr

Le massif est composé de 7 rochers principaux (d'aval vers l'amont) : Du Mérinos, Les 5 Anes, La Tête du Lion, Le Pape, Al'Lègne, Louis-Philippe et La Jeunesse, et de 9 rochers secondaires : La Carrière, l'Ecole, Fissure Georget, Les Pucelles, Les Autours, Du Point de Vue, Du Fromage, Du Groseillier, et le Colébi.

Escalade[modifier | modifier le code]

La première voie d'escalade ouverte à Freÿr fut l’œuvre de Xavier de Grunne qui en 1930 ouvre à l'intersection de la Tête de Lion et du Pape la fissure-cheminée qui porte son nom. Aujourd'hui, il est pratiquement impossible de gravir cet itinéraire tant la roche est patinée.

L'ensemble est parcouru de voies offrant une diversité d'escalade et une multitude de styles. La difficulté variant du 2 au 8c.

  • 600 voies allant du 2 au 8c.
  • Équipement : classique : pitons et spits + plaquettes. Moderne : Broches.
  • Le site est géré par le Club Alpin Belge.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il en existe de nombreux topos sur Freÿr, le dernier en date, 2002 et le plus complet est Freÿr de M. Bott & P. Masschelein.

Lien externe[modifier | modifier le code]