Rivière des Parfums

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

16° 33′ N 107° 38′ E / 16.55, 107.633

Rivière des Parfums
Image illustrative de l'article Rivière des Parfums
Caractéristiques
Longueur 30 km
Bassin ?
Bassin collecteur Rivière des Parfums
Débit moyen ?
Cours
Embouchure Mer de Chine méridionale
· Localisation dans la lagune de Tam Giang
· Altitude 0 m
Géographie
Pays traversés Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Principales villes Hué

La rivière des Parfums (en vietnamien : sông Hương) est un fleuve côtier du Việt Nam, long d'une trentaine de kilomètres qui traverse Hué avant de se jeter en mer de Chine méridionale dans la lagune de Tam Giang. Elle fut ainsi nommée car en automne, les fleurs des arbres fruitiers qui tombent dans la rivière embaument ensuite la ville de Hué.

Cours[modifier | modifier le code]

La rivière des Parfums possède deux sources situées toutes deux dans la chaîne des montagnes des Truong Son. Le Ta Trach qui descend depuis le nord-ouest des montagnes, traversant 55 chutes avant d'atteindre le confluent à Bang Lang. L'affluent le plus court, le Huu Trach, traverse lui 14 chutes impressionnantes avant d'atteindre le confluent ou se forme la rivière des Parfums proprement dite.

La rivière coule alors vers les temples de Hon Chen et Ngoc Tran et tourne vers le nord-ouest, serpentant sur les plaines de Nguyet Bieu et Luong Quan. Elle part ensuite vers le nord-est en direction de Hué. La rivière aux eaux vertes passe ensuite Hen Islet et plusieurs villages, traversant l'ancienne capitale des Chau Hoa, avant de se déverser dans le lagon de Tam Giang.

De Bang Lang à l'estuaire de Thuan An, son cours s'étend sur 30 kilomètres et s'écoule paresseusement en raison de la faible déclivité de la région.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thị Hảo Trần, Une introduction à la connaissance du Vietnam, Paris : Harmattan, 2007. (ISBN 9782296033788)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Références