Rights of Man

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page de titre de la première édition.

Rights of Man (1791) (Les Droits de l'homme) est un ouvrage de Thomas Paine qui pose en principe que la révolution populaire politique est légitime lorsqu'un gouvernement ne protège pas son peuple, ses droits naturels et ses intérêts nationaux. L'ouvrage prend la défense de la Révolution française contre les attaques d'Edmund Burke contenues dans son livre Réflexions sur la Révolution de France[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]