Rex Gildo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rex Gildo

Description de cette image, également commentée ci-après

Rex Gildo en 1975

Informations générales
Nom de naissance Ludwig Franz Hirtreiter
Naissance 2 juillet 1936
Straubing
Décès 26 octobre 1999 (à 63 ans)
Munich
Activité principale Chanteur
Activités annexes Acteur
Genre musical Schlager
Années actives 1960-1999

Rex Gildo (de son vrai nom Ludwig Franz Hirtreiter, né le 2 juillet 1936 à Straubing, mort le 26 octobre 1999 à Munich) est un chanteur et acteur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le cinquième et dernier enfant d'un homme d'affaires de Munich et de sa femme. À dix ans, il aurait été membre du Regensburger Domspatzen. Après un rapide passage dans une école de commerce, il s'inscrit à la Otto-Falckenberg-Schule à Munich où il apprend la comédie, le chant et la danse. Mais en 2009, une émission de l'ARD révèle que ce sont des fausses affirmations.

Il travaille d'abord comme figurant, avant d'obtenir un rôle en 1956 au Kammerspiele. Ada Tschechowa lui offre un contrat sous le nom d'Alexander Gildo et son premier rôle au cinéma dans Immer wenn der Tag beginnt (de). En 1958, il obtient son premier grand rôle à côté de la jeune chanteuse et actrice Cornelia Froboess dans Hula-Hopp, Conny (de).

En 1959, Nils Nobach (de) devient son manager et lui donne le nom de Rex Gildo, d'après son surnom de "Sexy Rexy". Il a son premier succès musical en 1960 avec le titre Sieben Wochen nach Bombay.

Sa popularité se confirme avec quatre Bravo Otto en 1961, 1963, 1964 et 1966.

Dans les années 1960, il chante en duo avec des femmes comme Conny Froboess, Vivi Bak, Angèle Durand, la femme de son producteur. Avec cette dernière, il chante Abitur der Liebe pour participer au concours Eurovision de la chanson 1960. Après sa séparation avec Conny Froboess, il forme le duo "Gitte & Rex" avec Gitte Hænning.

De plus, il continue dans le cinéma et tourne dans une trentaine de films. Il se présente de nouveau avec trois chansons pour concourir au concours Eurovision de la chanson 1969, mais n'est pas retenu.

En 1974, Rex Gildo épouse une cousine[1] .

En 1981, Rex Gildo a sa première émission télévisuelle qui lui est entièrement consacrée. Dans les années 1980, Dieter Bohlen produit Du ich lieb' dich, version allemande de Do you wanna de Modern Talking, qui est un échec commercial. Par la suite, Rex Gildo change plusieurs fois de maisons de disques, collabore avec Uwe Busse (de) et Karlheinz Rupprich, les producteurs de Die Flippers (de), a de petits succès comme Mexikanische Nacht ou Was ist schon eine Nacht.

Dans les années 1990, ce succès et ces changements de maison de disques continuent mais n'est pas égal à celui des années 1970.

En 1999, Rex Gildo chute d'une fenêtre de son appartement, apparemment après une dispute avec son compagnon. En raison des circonstances et de son témoignage, on conclut à un suicide[2]. Il est enterré au cimetière d'Ostfriedhof (de), à côté de son ancien compagnon et manager Fred Miekley, disparu en 1987[3].

Discographie (albums)[modifier | modifier le code]

  • 1966: Rex Gildo 13
  • 1967: Schlager Rendezvous mit Rex Gildo
  • 1969: Rex
  • 1970: Ich geh’ mit dir
  • 1971: Rex Gildo
  • 1972: Mein Autogramm
  • 1973: Verliebt…
  • 1973: Meine Lieder zur Weihnachtszeit
  • 1975: Verliebt in Südamerika
  • 1975: Der letzte Sirtaki - Schlager-Rendezvous mit Rex Gildo
  • 1976: Lieder sind die besten Freunde
  • 1976: Nimm’ die Zeit für die Liebe
  • 1976: So klingt’s mit Rex
  • 1977: La Fiesta - Rex Gildo in Südamerika
  • 1977: Neue Lieder
  • 1978: Komm’ nach haus
  • 1980: Feuer im Wind
  • 1980: Hallo Jamaica
  • 1981: Gestatten, Rex Gildo
  • 1982: Einander versteh’n
  • 1989: Erinnerung an deine Zärtlichkeit
  • 1994: Im Namen der Sehnsucht
  • 1996: Gefühle des Lebens
  • 1997: Absolute Liebe
  • 2000: …sonst gar nichts

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Film von Ulrike Bremer: Legenden, Staffel 10, Folge 4: Rex Gildo, Erstausstrahlung in der ARD am 29. Juni 2009
  2. welt.de Rex Gildo sprang, als die Retter die Tür einschlugen, Oberstaatsanwalt Manfred Wick: „Eindeutig Selbstmord“
  3. knerger.de: Das Grab von Rex Gildo