REALbasic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
REALBasic
Développeur REAL Software
Environnement Windows, Unix
Type langage de programmation Visual Basic
Licence Commercial
Site web http://www.realsoftware.com/realstudio/

REALbasic, est un langage de programmation inspiré du Visual Basic 6 de Microsoft qui fonctionne sur Mac OS X, Windows et Linux. REALbasic fut créé par Andrew Barry. Il s'appelait originellement CrossBasic (cross=transversal) car il était capable de compiler le même code de programmation pour Mac et Java (le système de développement était uniquement sur Mac). En 1997, CrossBasic fut racheté par FYI Software qui changea son nom en REALbasic tandis que la société s'appela REAL Software. Suite à ceci, la version Java fut abandonnée.

Généralités[modifier | modifier le code]

REALbasic, est le langage de l'environnement de développement Real Studio. Ce langage de programmation s'inspire du visual basic 6 de Microsoft. Il en est cependant une version moderne. Il est totalement orienté objet, typé et multi thread. Cet outil de développement fonctionne sur Mac OS X, Windows et Linux, et est capable de compiler des logiciels pour les mêmes plateformes, sous réserve d'avoir acheté la version Pro.

Actuellement, c'est la version 2011 R4 qui est commercialisée. Cet outil de développement permet notamment de générer des applications pour Mac au format Universal Binary, Intel ou Power PC. REALbasic est pratique, il permet de développer facilement et rapidement, et surtout pour plusieurs plateformes ce qui évite de redévelopper plusieurs fois les mêmes applications. En fonction de la complexité de ses dernières, on ne pourra cependant se passer de vérifier la compatibilité et surtout la pertinence de votre code (notamment de l'interface utilisateur) avec tous les systèmes. RealBasic offre heureusement la possibilité de faire varier le code en fonction de la plateforme cible.

Realbasic permet de développer des applications consoles, graphiques ou web. Il est disponible en 4 versions : personnelle, professionnelle, entreprise et web.

Base de données[modifier | modifier le code]

Ce langage inclut des connecteurs aux bases de données les plus répandus : sqlite, mysql, oracle, Microsoft Sql Server, ODBC... Les utilisateurs de la version personnelle devront cependant se contenter de sqlite et mysql community edition.

Enrichissement du langage par plug'in[modifier | modifier le code]

Il existe toute sorte de modules du gratuit jusqu'à plusieurs milliers d'euros qui vous permettrons d'enrichir les fonctionnalités du langage. C'est d'ailleurs à la fois un avantage et un inconvénient. Si bien évidemment l'enrichissement du langage par module permet d'ouvrir de nouvelles perspectives elles augmentent considérablement le cout de votre solution de développement. Or un des grands avantages de RealBasic c'est le prix : 79 € HT pour la version personnelle et 249 € HT pour la version professionnelle. Si l'on est tenté d'acheter des modules supplémentaires le cout totale peut vite atteindre le même niveau que des environnements de développement ultra professionnel contre qui realbasic aura du mal à lutter.

L'achat de modules n'est pas non plus indispensable car RealBasic est très complet, cela constitue néanmoins un option intéressante et viable dans certains cas.

Facilité de déploiement chez le client[modifier | modifier le code]

Un des très grand avantages de ce langage c'est que l'application qu'il génère ne nécessite aucune installation sur l'ordinateur de l'utilisateur final. Les applications RealBasic fonctionnent donc parfaitement sur une clef USB. C'est une des raisons principale du succès de ce langage. On peut déposer par copier coller l'application n'importe où sur un disque externe ou interne : elle fonctionnera de façon identique.

Deboguage à distance[modifier | modifier le code]

Avec RealBasic vous pouvez deboguer une application qui s'exécuterait sur un poste distant depuis votre poste de développeur. Cela permet de cerner et de résoudre plus rapidement et facilement les problèmes.

Liens avec pack office de Microsoft[modifier | modifier le code]

Si vous optez pour la version Windows vous aurez à votre disposition des contrôles qui vous permettrons de piloter Excel, Word et PowerPoint. il vous sera donc possible par exemple de générer des document excel avec realbasic.

GUI (Graphic User Interface) et Code[modifier | modifier le code]

Dans REALbasic on peut noter deux grandes interfaces notables. Le code et l'interface graphique, en anglais le 'Graphic User Interface'. Le principal système de l'interface graphique est le système de 'drag & drop' (Glissez et déposer) qui s'avère être très simple. Il suffit de glisser les outils vers une fenêtre qui représente votre programme.

L'intégration du code dans la GUI est extrêmement bien faite et surpasse dans ce cadre beaucoup d'autres outils de développement plus onéreux. La façon dont les fonctions, procédures, classes, module, variables ... sont visualisés permet non seulement de mieux concevoir le projet, mais elle apporte aussi une vision claire de la structure de chaque éléments. Il devient ainsi plus facile de reprendre un programme que l'on a laissé de côté plusieurs mois ou de lire le code d'un autre programmeur.

Exemple de code[modifier | modifier le code]

Voici un exemple de surcharge d'opérateur pour une hypothétique classe de nombre complexe afin d'additionner un nombre réel ou complexe à un autre nombre complexe :

Function Operator_Add (rhs As Single) As Complex
  Dim ret As New Complex
  ret.Real = Self.Real + rhs
  ret.Imaginary = Self.Imaginary
  Return ret
End Function
 
Function Operator_Add (rhs As Complex) As Complex
  Dim ret As New Complex
  ret.Real = Self.Real + rhs.Real
  ret.Imaginary = Self.Imaginary + rhs.Imaginary
  Return ret
End Function

La même fonction peut être définie pour accepter des nombres en double précision. Ce code montre comme utiliser cette classe de complexe pour additionner un réel à un complexe :

 Dim Premier As New Complex (0, 1)
 Dim Second As New Complex (1, 1)
 Dim Somme As Complex
 Somme = Premier + 5.0 + Second
 // Somme donnera comme résultat (6, 2)

Types de projets envisageables[modifier | modifier le code]

Realbasic fera des merveilles pour les personnes qui désirent développer des applications de saisies de données standard. On développera avec des programmes de gestion de fichiers clients, des gestions de compte bancaire ou de documents comptables, interrogations de bases de données etc... Il conviendra aussi bien au développeur de shareware qu'à l'informaticien d'une PME qui désire développer des applications internes. Les difficultés surviendrons plutôt lorsque l'on voudra développer des applications qui nécessitent la collaboration de beaucoup de développeurs ou des projets ambitieux. Realbasic n'est pas reconnus comme un outil majeur dans le monde du développement. Il n'est pas facile par exemple d'éditer des états papiers très complexes ( étiquettes avec images etc... ). Le programmeur devra donc avoir un recours plus grand à la ligne de code pour rivaliser avec des logiciels qui ont été développés avec des outils plus puissants ( Visual studio, Windev etc...).

Il existe cependant une vieille controverse chez les programmeurs pour qui le basic est longtemps resté synonyme de langage de débutant. Soyons clair il n'existe pas de logiciel poids lourds de l'informatique développé en basic. Mais ce type de langage a fortement bénéficié de l'évolution de puissance des ordinateurs et on ne peut plus dire de nos jours que programmer en basic constitue un désavantage. Le développeur basic recherche la simplicité du langage et veut un résultat rapide souvent dans le cadre d'un projet à l'ambition moyenne. RealBasic ne requiert pas la même technicité que le c++, c sharp ou objective c, ni le même investissement intellectuel. Il cherche simplement à proposer un outil généraliste et efficace dans les projets les plus communs. En s'appuyant sur une interface utilisateur très ergonomique, realbasic s'éloigne des basics des années 1980 avec qui finalement il ne partage plus rien.

Realbasic est actuellement l'une des très rares solutions de développement multiplateforme très facile d'accès autant au niveau de l'utilisation qu'au niveau du prix.

Un potentiel pédagogique important[modifier | modifier le code]

RealBasic conviendra aussi aux professeurs qui enseignent la programmation dans les collèges et lycées par le fait qu'il permet par un apprentissage rapide d'accéder à des préceptes de programmation avancés. Le professeur pourra donner à ses élèves le goût de la programmation. Ces derniers pourront en quelques heures s'étonner de leur création. L'avantage est double : les élèves ne sont pas découragés et la durée d'apprentissage étant réduite, il reste plus de temps pour se concentrer sur les objectifs à atteindre.

Un système communautaire intégré[modifier | modifier le code]

RealBasic inclut un système ingénieux (et gratuit) de rapport d'erreur. Si l'on rencontre un bogue dans realbasic, si l'on souhaite une évolution ou si l'on désire partager des idées, on peut utiliser "Feedback". Il s'agit d'un logiciel qui met en contact avec la communauté (anglophone) de realbasic. Les ingénieurs de Real software scrutent les questions et y répondent quand cela est nécessaire.

Logiciels développés sous REALbasic[modifier | modifier le code]

Rythme et cout des mises à jour[modifier | modifier le code]

Real Software procède à une mise à jour majeure par an. Puis au cours de l'année le produit évoluera par une mise à jour mineure (correction de bugs) tous les 90 jours environ. L'achat d'une licence entraine 6 mois de mises à jour gratuites. Passé ce délai les mises à jour seront payantes.

En fait l'utilisateur devra souscrire s'il veut bénéficier des évolutions du produits d'un plan de mise à jour pour une durée de une à deux années (renouvelable). Le coût des mises à jour est d'environ à 39 € par an pour la version personnelle, 120 € par an pour la professionnelle et 415 € par an pour la version entreprise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]