Régime de pensions du Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Régime de pensions du Canada (RPC) est un régime public de sécurité sociale administré par le gouvernement canadien par l'entremise de son ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences. L'objectif du RPC est de fournir aux citoyens canadiens admissibles un revenu de retraite de base ainsi qu'une protection financière en cas de décès ou d'invalidité. Il forme l'une des deux composantes majeures du système de revenus de retraite subventionné par l'État canadien, l'autre composante étant la pension de la Sécurité de la vieillesse.

À l'exception du Québec, tous les employés salariés et tous les employeurs canadiens doivent cotiser au RPC. La contribution est calculée en fonction du revenu annuel de chaque travailleur : pour le travailleur salarié, la contribution sera répartie également entre lui et son employeur, alors que le travailleur autonome devra en assumer seul la totalité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Régime de pensions du Canada fut créé en 1966 par le gouvernement libéral de Lester B. Pearson. À l'origine, le taux de contribution fut fixé à 1,8 % des revenus bruts d'un travailleur, mais depuis celui-ci fut haussé à plusieurs reprises ; en 2010, il se situait à 9,9 %.

Régime de rentes du Québec (RRQ)[modifier | modifier le code]

Le Québec est la seule province au Canada à ne pas participer au Régime de pensions du Canada. Créé en 1965 et entré en vigueur en 1966, le Régime de rentes du Québec est un régime public de pensions de retraite. Il est administré par la Régie des rentes du Québec et par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]