Président du Congrès continental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Président du Congrès continental était l'officier présidant le Congrès continental, la convention des délégués qui est apparu comme le premier gouvernement national des États-Unis, durant la Révolution américaine. Le président était un délégué élu par les autres délégués pour présider les réunions du Congrès. Il n'était pas l'équivalent d'un chef d'État moderne et avait moins de pouvoirs que les gouverneurs des colonies ou des états. Le premier Président du Congrès fut Peyton Randolph, qui est élu le 5 septembre 1774. Le mandat du dernier Président, Cyrus Griffin, s'acheva le 2 novembre 1788.

Titre et rôle[modifier | modifier le code]

L'officier présidant le Congrès continental était habituellement nommé « le Président du Congrès » ou « le Président de Congrès » (President of the Congress ou President of Congress). Après que les Articles de la Confédération ont été adoptés le 1er mars 1781, le Congrès continental, précédemment appelé « Congrès », devient officiellement « Les États-Unis dans l'assemblée du Congrès ». Ensuite, le Président est de temps en temps mentionné comme « Le Président des États-Unis à l'Assemblée du Congrès », bien que « le Président du Congrès » ait continué à être employé dans la plupart des documents officiels.

Les fonctions du Président du Congrès ne ressemblaient guère à celles, postérieures, du Président des États-Unis d'Amérique, au-delà de la similitude du nom. Comme l'historien Edmund Burnett a écrit :

« Le Président des États-Unis n'est que quelque peu le successeur du Président du vieux Congrès. Les Présidents du Congrès présidaient presque seulement les officiers, possédant parfois peu de fonctions administratives; tandis que le Président des États-Unis est un chef exécutif. On ne peut défendre une ressemblance dans la présidence sociale et diplomatique, car les deux fonctions ne sont identiques que dans la possession du même titre »

Liste des Présidents[modifier | modifier le code]

Les hommes suivants ont présidé au Premier Congrès continental :

Les hommes suivants ont présidés au Second Congrès continental :

Lorsque les Articles de la Confédération sont ratifiés le 1er mars 1781, aucun élection n'a été tenu ou même envisagé pour un nouveau Président. Samuel Huntington a donc continué son mandat jusqu'à ce qu'il soit libéré en raison de sa mauvaise santé le 6 juillet 1781.

Les hommes suivants ont présidé après la ratification des Articles de la Confédération:

Source[modifier | modifier le code]