Postume le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Postume le jeune est le fils de l'empereur des Gaules Postume, qui l'associa à son pouvoir comme César.

On connaît très peu de chose sur Postume le jeune, à part sa mort : il fut massacré par les soldats avec son père, lors d'une sédition à Mayence, en 269.

Le fait que, comme le fils de Victorinus (et contrairement à Tetricus II le jeune qui lui est attesté par une monnaie), il ne soit mentionné que par l'Histoire Auguste (sans doute pour arriver au nombre de Trente Tyrans) rend l'existence de ce personnage très douteuse ; non que Postume n'ait pas eu de fils (personne ne le saura jamais) mais qu'il l'ait été effectivement associé au pouvoir. Pour sa part, le numismate Henry Cohen ne recense pas la moindre monnaie qui puisse lui être attribuée[1].

L'histoire Auguste affirme que son père lui donna la charge de tribun des Voconces, charge imaginaire selon Chastagnol, et que ses talents rhétoriques valurent à ses exercices de déclamation d'être annexés à ceux du célèbre Quintilien, ce qui Chastagnol qualifie de billevesées[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henry Cohen, Description historique des monnaies frappées sous l'Empire Romain, Paris, 1886, volume VI, page 65
  2. Histoire Auguste, traduction et commentaires par André Chastagnol, Paris, Robert Laffont, 1994, (ISBN 2-221-05734-1), pp. 841 et 867

Bibliographie[modifier | modifier le code]