Plâtre chirurgical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plâtre (homonymie).
Retrait d'un plâtre chirurgical au membre inférieur.

Un plâtre est un système de tissu durcissable servant à assurer la contention d'un membre afin de répondre à un traumatisme, en cas de lésions tendineuses ou de fracture ou, en orthopédie, à corriger une déformation[1].

Description technique[modifier | modifier le code]

Les bandes de plâtre classiques sont imprégnées de plâtre de Paris. Le plâtre dit moderne fait appel à la fibre de verre en bandes de largeurs variables à tremper également pour réaction exothermique (polymérisation comme le plâtre).

Le plâtre classique est facile à modeler, permettant des contentions externes plus confortables et surtout plus précises.

Les plâtres peuvent être en résine (polypropylène thermo malléable à faible température). Ces derniers sont radio-transparents, plus légers et plus résistants à l'eau que les plâtres classiques.

Complications[modifier | modifier le code]

L'information, tant écrite qu'orale, du patient amené à porter un plâtre est primordiale à la pose de celui-ci[2]. Un plâtre mal mis en place risque de ne pas être efficace sur la lésion. S'il est trop serré, il favorise le risque d'escarre ou de syndrome des loges[2].

De plus, on utilise de moins en moins le plâtre pour guérir une entorse. On lui préfère une attelle, ce qui permet d'éviter une « fonte » des muscles et une meilleure rééducation. Cependant, un plâtre est indiqué pour les entorses de degré 3 (ou entorse grave).

Quelques patients développent une phobie du plâtre qui leur rend le plâtre impossible à supporter[3],[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Plâtre chirurgical sur HON
  2. a et b (en) Anne S Boyd, Holly J Benjamin, Chad Asplund, « Principles of casting and splinting », American family physician, vol. 79, no 1,‎ 1er janvier 2009, p. 16-22 (ISSN 0002-838X, PMID 19145960, lire en ligne)
  3. (en) Moylan B. Kehoe, « Cast Claustrophobia, A Clinical Entity », Clinical Orthopaedics and Related Research, vol. 110,‎ 1975 (DOI 10.1097/00003086-197507000-00076)
  4. (en) Delores Christina Schoen, Adult Orthopaedic Nursing, Lippincott Williams & Wilkins,‎ 2000 (ISBN 9780781718806, lire en ligne), p. 122
  5. (en) Edward D Lanigan, Charles E Thomas, Marc D Basson, « Intolerance of short arm cast wear by patients with claustrophobia: case report », The Journal of hand surgery, vol. 35, no 5,‎ mai 2010, p. 743-745 (ISSN 1531-6564, PMID 20438992, DOI 10.1016/j.jhsa.2010.02.030, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]