Parc provincial de Kokanee Glacier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kokanee.
Parc provincial de Kokanee Glacier
Image illustrative de l'article Parc provincial de Kokanee Glacier
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 18643
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of British Columbia.svg Colombie-Britannique
District régional Central Kootenay
Coordonnées 49° 47′ 00″ N 117° 10′ 00″ O / 49.783333, -117.166667 ()49° 47′ 00″ Nord 117° 10′ 00″ Ouest / 49.783333, -117.166667 ()  
Superficie 320,35 km2[1]
Création 1922[1]
Administration BC Parks

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Parc provincial de Kokanee Glacier

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

(Voir situation sur carte : Colombie-Britannique)
Parc provincial de Kokanee Glacier

Le parc provincial de Kokanee Glacier (anglais : Kokanee Glacier Provincial Park), fondé en 1922, est l'un des plus vieux parcs provinciaux de la Colombie-Britannique. D'une superficie de 320,35 km2, il fait partie de la chaîne Selkirk, dans la portion Ouest de la région des Kootenays. On y retrouve trois glaciers (le Kokanee, le Caribou et le Woodbury) qui alimentent environ trente lacs alpins.

Les villes les plus proches du parc sont Nelson, Ainsworth (en), Kaslo (en) et Slocan City (en). Le parc est accessible via cinq routes.

Grays Peak[modifier | modifier le code]

L'une des principales montagnes du parc est Grays Peak (en), nommée en l'honneur des frères Robert (en) et John Balfour Gray. La montagne est reconnue pour être celle qui est utilisée sur le logo des bières Kokanee[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1998, le parc acquiert une certaine visibilité lors que le plus jeune des fils de Pierre Elliott Trudeau, Michel, est tué dans une avalanche alors qu'il y fait du ski (voir Kokanee Lake (en)).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Conseil canadien des aires écologiques, « Système de rapport et de suivi pour les aires de conservation »,‎ 31 décembre 2011 (consulté le 23 janvier 2013)
  2. (en)Bivouac.com, Canadian Mountain Encyclopedia, Grays Peak.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]