Paionios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nike de Paionios
Niké par Paionios

Paionios de Mendè (en grec Παιώνιος Μενδαῖος) est un sculpteur grec classique originaire de la cité de Mendè en Chalcidique qui a vécu et travaillé pendant le Ve siècle av. J.-C.

Il n'est connu que par une inscription et deux mentions de Pausanias, qui cite deux de ses œuvres. La première est une statue de Niké, connue comme la Victoire de Paionios, actuellement conservée au Musée archéologique d'Olympie. Pausanias la mentionne au IIe siècle apr. J.-C. lors de son séjour à Olympie[1] ; l'identification est rendue certaine grâce à la base signée[2].

Pausanias attribue également à Paionios les sculptures du fronton Est du temple de Zeus à Olympie, qui représente la préparation de la course de chars entre Pélops et Œnomaos[3]. L'attribution est remise en cause par les auteurs modernes[4] : Pausanias s'est sans doute trompé en lisant l'inscription de la Victoire[5]. Celle-ci mentionne en effet les acrotères du temple de Zeus, qui ont disparu.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne] (V, 26, 1).
  2. Inschriften von Olympia, 529.
  3. Pausanias (V, 10, 6).
  4. John Boardman (trad. Florence Lévy-Paoloni), La Sculpture grecque classique [« Greek Sculpture: The Classical Sculpture »], Paris, Thames & Hudson, coll. « L'Univers de l'art »,‎ 1995 (1re édition 1985) (ISBN 2-87811-086-2), p. 36 ; Rolley, p. 123.
  5. Muller-Dufeu, p. 363.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marion Muller-Dufeu, La Sculpture grecque. Sources littéraires et épigraphiques, Paris, éditions de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts, coll. « Beaux-Arts histoire »,‎ 2002 (ISBN 2-84056-087-9), p. 363-365.
  • Claude Rolley, La Sculpture grecque, vol. II : La période classique, Manuels d'art et d'archéologie antiques, Picard,‎ 1999 (ISBN 2-7084-0506-3), p. 123-125.