Orbiliomycetes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Orbiliomycetes sont une classe de champignons du sous-embranchement des Pezizomycotina (embranchement des Ascomycota).

Un seul ordre, les Orbiliales, et une seule famille, les Orbiliaceae englobent tous les champignons de cette classe. Ils produisent de petites apothécies, minuscules coupelles de 1 à 3 mm, cireuses, de couleur claire et semi-translucides avec des asques et des ascospores minuscules. L'hymenium comporte des paraphyses souvent enflées en forme de massue à leur extrémité. La famille des Orbiliaceae, traditionnellement placées dans les Helotiales, a été exclue de cet ordre en fonction de preuves moléculaires. En 2003, l'ordre des Orbiliales et la nouvelle classe des Orbiliomycetes ont été proposés[1] . Plus de 200 espèces d'Orbiliaceae ont été décrites dans le monde.

Usage économique[modifier | modifier le code]

Plusieurs souches d'Arthrobotrys ont été utilisées en lutte biologique contre les nématodes.

Classification phylogénétique[modifier | modifier le code]

Phylogramme des Orbiliaceae[modifier | modifier le code]

Pezizomycotina

  • Orbiliomycetes
    • Orbiliales
      • Orbiliaceae
        • Hyalorbilia
          • Orbilia
            • Dreschleralla
            • Patinella
              • Gamsylella sp.
              • Arthrobotrys sp.
              • Dactylellina sp.

Classification classique[modifier | modifier le code]

Un seul ordre, une seule famille et 17 genres.

Ordre des Orbiliales

Famille des Orbiliaceae

Genres:

  • Arthrobotrys
  • Brachyphoris
  • Dactylella
  • Dactylellina
  • Dactylium
  • Dactylosporium
  • Dicranidion
  • Duddingtonia
  • Dwayaangam
  • Gamsylella
  • Geniculifera
  • Hyalinia
  • Hyalorbilia
  • Monacrosporium
  • Orbilia
  • Pseudorbilia
  • Trinacrium

Liste des ordres et non-classés[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (19 févr. 2012)[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Baral, HO, Eriksson, OE, Marson, G. et Weber, E. (2003) n ° 3591. Dans: Notes sur la systématique ascomycète (Eriksson, OE, Baral, HO, Currah, RS, Hansen, K. Kurtzman, CP, Laessoe, T., Ramgras, G., Eds), n ° 3580-3623;. Myconet 9, 91-103, 2003
  2. NCBI, consulté le 19 févr. 2012

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :