Noyau accumbens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le noyau accumbens, aussi connu sous le terme latin nucleus accumbens septi (qui signifie noyau appuyé contre le septum), est un ensemble de neurones situés à l'intérieur de la zone corticale prosencéphale. Il semble qu'il joue un rôle important dans le système de récompense, le rire, le plaisir, l'assuétude (accoutumance, dépendance ("addiction")), la peur et l'effet placebo[1],[2]

Chaque hémisphère cérébral a un noyau accumbens. Il est situé à la rencontre de la pointe du noyau caudé et de la partie antérieure du putamen, latéralement au septum pellucidum. Le noyau accumbens et le tubercule olfactif forment ensemble le striatum ventral, qui est une partie des ganglions de la base[3].

Le noyau accumbens peut être divisé en deux structures : le cœur (la partie dorsale, près du dos) et la coquille (shell, la partie ventrale). Ces structures ont des morphologies et des fonctions différentes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) I. Schwienbacher, M. Fendt, R. Richardson et H. U. Schnitzler, « Temporary inactivation of the nucleus accumbens disrupts acquisition and expression of fear-potentiated startle in rats », Brain Res., vol. 1027, no 1-2,‎ 19 novembre 2004, p. 87–93 (lien DOI?, résumé, lire en ligne [PDF])
  2. (en) David J. Scott, Christian S. Stohler, Christine M. Egnatuk, Heng Wang1, Robert A. Koeppe et Jon-Kar Zubieta, « Individual Differences in Reward Responding Explain Placebo-Induced Expectations and Effects », Neuron, Cell Press, vol. 55, no 2,‎ 19 juillet 2007, p. 325-336 (lien DOI?, résumé, lire en ligne)
  3. (en) « Nucleus Accumbens », National Library of Medicine,‎ 2007 (consulté le 26 juin 2009)

Articles connexes[modifier | modifier le code]