Newsletter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une newsletter (parfois francisé en newslettre), lettre d'information (terme recommandé en France par la DGLFLF[1], également attesté au Québec[2]), infolettre[3], infocourriel, cyberlettre, ou simplement bulletin (Québec), est un document d'information envoyé de manière périodique par courrier électronique à une liste de diffusion regroupant l'ensemble des personnes qui y sont inscrites.

La lettre d'information peut également être téléchargée, à la suite d'un abonnement, depuis un site internet[4].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Une lettre d'information électronique permet, par exemple, de recevoir directement dans sa boîte de courriel des informations sur :

  • les dossiers d'actualité d'un journal en ligne (sous forme de nouvelles brèves) ;
  • le sommaire de certaines publications ;
  • les nouveaux produits et les promotions d'une entreprise commerciale ;
  • les activités d'une association, etc.

Si la newsletter est quelquefois éditée uniquement en mode texte, très souvent, son habillage est en adéquation avec l'identité visuelle de l'organisation ou du site web qui l'édite.

La périodicité d'une newsletter est variable (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, etc.) selon les sites et la nature de l'information. Les newsletters, généralement gratuites, sont la plupart du temps archivées sur les sites Web qui les émettent.

Plusieurs systèmes de gestion de contenu intègrent la gestion des lettres d'information dans leurs fonctions standard. Il est aussi très simple d'intégrer des services similaires dans une page Internet.

Utilisation pour le spam[modifier | modifier le code]

L'abonnement à de nombreuses lettres d’information peut entraîner la pollution et la saturation de la boîte de messagerie du destinataire[5] par des spams ou pourriels. Certains sites revendent les adresses de messagerie des abonnés à la lettre d’information à des entreprises qui s’en servent pour envoyer des messages non sollicités[6].

Alternatives[modifier | modifier le code]

Pour recevoir les nouveautés d'un site Internet, l'utilisation d'un lecteur de flux RSS est une autre possibilité, tout comme suivre le compte Twitter du site ou sa page fans Facebook.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]