Myoma Myint Kywe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Myoma Myint Kywe

Myoma Myint Kywe est un nom birman ; les principes des noms et prénoms ne s'appliquent pas ; U et Daw sont des titres de respect.


Myoma Myint Kywe (birman မြို့မ-မြင့်ကြွယ် ; [mjo̰ mə-mjɪ̰ɴ tɕwɛ̀], aussi connu comme U Myint Kywe ; né le 14 avril 1960) est un écrivain et historien birman. (Myoma est honorifique et non une partie de son prénom.)

Son plus tôt professionnelle[1] était instructeur en chef de Soshiki karaté Académie (Shōtōkan-ryū) à Rangoun, en Birmanie depuis 1978[2]. Certains hommes Karate l'appelaient « Karate Myint Kywe ». Il a reçu du gouvernement birman le Sarpay Beikman Manuscript Awards, premier dans la catégorie Belles-Lettres en 2003. En 2007, il a reçu le Myanmar Culture and Fine Arts Literature Prize pour 2005[3],[4],[5],[6].

Il a écrit environ 150 livres sur le bouddhisme, la culture, karaté, la sociologie et l'éducation[7] ,[8].

Son père Myoma U Than Kywe (1924-1983) était un homme politique célèbre : en février 1947 il fut avec le général Aung San l'un des leaders de la conférence de Panglong, qui a ouvert la voie à la création de l'Union Birmane. Il a été président de l'All Burma Student's Union et membre du comité central exécutif de la Ligue anti-fasciste pour la liberté du peuple.

Notes et références[modifier | modifier le code]