Mazrui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Mazrui sont une famille d'origine omanaise qui a gouverné Mombasa de 1746 à 1828.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le clan Mazrui prend la tête de Mombasa en 1746, ils sont nommés par Oman. Ensuite ils deviennent totalement indépendants en 1746 et ils prennent le titre de sultan. Les sultans de Mombasa sont :

  • 1746–1755 : 'Ali ibn Uthman al-Mazru'i
  • 1755–1773 : Masud ibn Nasr al-Mazru'i
  • 1773–1782 : Abdallah ibn Muhammad al-Mazru'i
  • 1782–1811 : Ahmad ibn Muhammad al-Mazru'i
  • 1812–1823 : 'Abdallah ibn Ahmad al-Mazru'i
  • 1823–1826 : Sulayman ibn 'Ali al-Mazru'i

Dès leur arrivée, les Mazruis font alliance avec les Nabahan de Pate pour soumettre Lamu. Mais suite à la bataille de Shela en 1813 les troupes de Pate sont écrasées par Lamu. Lamu obtient par la suit la protection d'Oman.

Le sultan d'Oman Said bin Sultan Al-Busaid qui sentait ses possessions menacées à Zanzibar envoie une flotte pour soumettre Mombasa mais les Mazruis demandent le protectorat britannique.

Du 9 février 1824 jusqu'en juillet 1826, Mombasa est placé sous protectorat britannique à la demande de Sulayman ibn 'Ali al-Mazru'i. Le protectorat est annulé par la couronne britannique en 1826 et le sultan d'Oman Said bin Sultan Al-Busaid reprend la ville.

En 1898, le sultan de Zanzibar cède la villa aux Britanniques : les Mazruis se révoltent et lancent des attaques contre Mombasa et Malindi, déclarant l'indépendance de la côte du Kenya.

Notes et références[modifier | modifier le code]