Marpa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image traditionnelle de Marpa peinte sur un rocher de Holy Isle (Écosse)

Marpa le Traducteur (tib: mar pa lo tsa ba chos kyi blo gros) (1012-1097) est l'un des principaux maîtres de la lignée Kagyu (tib: bka' brgyud), ou Lignée de la Transmission Orale, appelée aussi Lignée du Rosaire d´Or.

Marpa naquit à Lhodrak (lho brag) dans le Sud du Tibet et embrassa le bouddhisme à un âge précoce. Il étudia le sanskrit avec le Lama Sakyapa Drogmi. Après ses études, il vendit toutes ses possessions pour de l'or et se mit en route pour l'Inde.

Il voyagea à travers le Népal où il rencontra deux disciples de Naropa qui l'impressionnèrent tant qu'il décida de le rencontrer. Il devint le disciple de Naropa et reçut de lui les enseignements pendant de nombreuses années. Il étudia également avec d'autres maîtres indiens célèbres comme Jnanagarbha, Kukuripa et Maitripa.

À son retour au Tibet, Marpa passa de nombreuses années à traduire les écritures bouddhistes du sanskrit au tibétain. Lui et sa femme, Dagmema, vécurent avec leurs fils à Lhodrak dans le Sud du Tibet. Marpa devint un traducteur célèbre et guida un groupe de disciples à qui il donna la quintessence des enseignements qu'il avait pratiqués et maîtrisés. Marpa fit deux autres voyages en Inde afin de ramener d'autres enseignements au Tibet. Au retour de son second voyage, Milarépa, qui allait devenir l'un des grands yogis du Tibet, devint son disciple. Marpa mourut à l'âge de quatre-vingt-six ans.

Marpa est considéré comme ayant été une des incarnations précédentes de Taï Sitou Rinpoché, l'un des régents du Karmapa.

Dagpo Rimpotché né en 1932 dans le sud du Tibet est considéré comme une réincarnation de Marpa.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Mar-pa Chos-kyi Blo-gros, The Life of the Mahāsiddha Tilopa, trad. Fabrizio Torricelli et Acharya Sangye T.Naga, Dharamsala, Library of Tibetan Works and Archives, 1995.
  • Tsang Nyön Heruka, La vie de Marpa le 'Traducteur' (1505), trad. Jacques Bacot, Geuthner, 1937, 113 p. ; rééd. Paul Geuthner, 1987.
  • Marpa, maître de Milarépa, sa vie, ses chants, Claire Lumière, 2003, 240 p.
  • Tsang Nyön Heruka,Milarépa ou Jetsün Kahbum. Vie de Jetsün Milarépa (1488), édi. W. Y. Evans-Wentz, trad. R. Ryser, Adrien-Maisonneuve, 1955.

Études[modifier | modifier le code]

  • Kurtis R. Schaeffer, Matthew T. Kapstein et Gray Tuttle, Sources of Tibetan Tradition, New York, Columbia University Press, 2013.
  • Lama Guendune Rinpoché, Mahamoudra. Le grand sceau, ou La voie de la compassion et de la dévotion (1998), Dzambala, 2007, 179 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]