Majid Tavakoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Majid Tavakoli (مجید توکلی, né en 1986) est un étudiant iranien devenu une icône du Mouvement vert et du combat pour l'égalité des sexes en Iran.


En se montrant voilé à la manière des femmes iraniennes, il suscite la répression de la part des autorités du pays qui l'arrêtent le lundi 7 décembre 2009. Pour l'humilier, les autorités publient sa photo dans les médias, prétendant qu'il avait essayé de s'enfuir déguisé en femme. Mais la diffusion n'a pas l'effet attendu : au contraire, de nombreux internautes solidaires publient à leur tour des photos d'eux voilés pour contrer le régime et sauver l'honneur de Majid Tavakoli[1].

Après avoir déjà eu des ennuis avec la justice, Tavakoli est condamné en janvier 2009 à huit ans et demi de prison dont cinq ans pour «rassemblement et complot contre le régime», un an pour «propagande contre le régime», deux ans pour «injure envers le guide suprême», et six mois pour «injure envers le président», ainsi que 5 ans d’interdiction de quitter le territoire[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • La photo de Majid Tavakoli, voilé à la manière d'une femme.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Majid Tavakoli, nouvelle icône de la révolte iranienne, L'Express, 17 décembre 2009
  2. Majid Tavakoli condamné à plusieurs années d’emprisonnement, le 23 janvier 2010