Macarena (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Macarena.

Macarena

Single par Los del Río
extrait de l'album A mí me gusta
Sortie 15 août 1995
Drapeau des États-Unis États-Unis
Enregistré 1992
Durée 3:51 (Bayside Boys Mix)
Genre Dance pop, flamenco
Format CD single, 7" single
Auteur Rafael Ruiz Perdigones, Antonio Romero Monge
Label RCA

Singles par Los del Río

Macarena est une chanson du groupe espagnol Los del Río sortie en 1993. Apparu sur l'album intitulé A mí me gusta en 1994, le single devient un véritable succès planétaire entre les années 1995 et 1996. En 2002, la chanson est classée à la première place des « 100 plus grands one-hit wonders » selon la chaîne musicale câblée américaine VH1. Le video clip a été realisé par Vincent Calvet. La chorégraphie de Mia Frye[1] associée à la chanson a beaucoup contribué à son succès et à en faire un « tube de l'été[2]. »

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Los del Río est composé de deux artistes, Antonia Romero et Rafael Ruiz[3], qui composent ensemble depuis les années 1960[4]. En 1992, tandis que le groupe était en tournée au Venezuela, il est repéré par l'impresario Gustavo Cisneros à une fête durant laquelle était également invité le président Carlos Andrés Pérez. Une professeure de danse flamenco, Diana Patricia Cubillán Herrera, fait une démonstration, et le chanteur du groupe, Romero, improvise un petit chant pour l'encourager : Dale a tu cuerpo alegría, Ma'dalena, que tu cuerpo e' pa' darle alegría y cosa' buena'[3],[5]. Sur cette base, le duo écrit une chanson parlant de « Macarena ». Le titre Macarena parle d'une femme portant le même nom. Los del Río utilise originellement le nom de « Magdalena » pour leur titre, mais le change par la suite du fait qu'une chanson du chanteur espagnol Emmanuel s'était popularisée sous le même nom[4]. Le single est enregistré en 1992, puis diffusé en 1993 sous une version rumba flamenca[4].

Succès[modifier | modifier le code]

Macarena sort dans une version rumba flamenca en 1993[4], puis dans une version plus pop, moins traditionnelle, qui connaît le succès en Espagne, au Mexique et à Porto Rico. Elle devient dans ce dernier pays une musique non officielle de la campagne du gouverneur Pedro Rosselló. Les touristes américains en croisière ou séjour à Porto Rico l'ont fait connaître dans leur pays, où elle a connu du succès, spécialement dans les communautés latino-américaines, à Miami et New York principalement[6].

Le groupe Bayside Boys remixe le titre qui comprenait un sample du rire d'Alison Moyet, extrait de Situation du groupe Yazoo. Dès lors, aux États-Unis, et dans le monde entier, le single devient un succès planétaire dès le 3 août 1996, atteignant le Top 100 Billboard pendant une soixantaine de semaines consécutives[3]. En France, le single atteint la première place pendant une trentaine de semaines consécutives[7], et se vend à 910 000 exemplaires[8]. Sur le sol américain, le single se vend à plus de quatre millions d'exemplaires[4]. Hors des frontières américaines, le single se classe également à la première place dans de nombreux autres pays incluant l'Allemagne, l'Autriche, les Pays-Bas, la Belgique, la Suisse, la Finlande, la Nouvelle-Zélande et l'Australie[7]. Il atteint cependant la deuxième place des classements norvégiens et suédois[7]. Au Royaume-Uni, le single est commercialisé en 1996 et atteint la deuxième place des classements britannique en août 1996[9], la première place du classement étant attribué à la chanson Wannabe des Spice Girls[9]. Internationalement, Macarena est certifié à multiples reprises disque de platine et d'or[10],[11],[12] et devient même certifié disque de diamant en France[8]. En 1997, un total de onze millions d'exemplaires ont été vendus à travers le monde[4]. Tube de l'été 1996, son succès perdure à l'automne et devient même l'une des musiques de campagne de Bill Clinton. Madeleine Albright, secrétaire d'État dansera également la Macarena[13],[14]. L'hiver d'après, le Christmas Remix est distribué sous forme de single pour Noël avec des sons de clochettes en plus.

En 2002, la chanson est classée à la première place des « 100 plus grands one-hit wonders » selon la chaîne musicale câblée américaine VH1[15]. En 2008, pour les quinze années d'existence, une nouvelle version accompagné d'un clip réalisée par T. Lopez en collaboration avec Yeyo (The DEY) et El Chino DreadLion (de Yerba Buena), produite par des membres de The Art of Sound Group.

C'est le 20 et 21 juin 2014, lors des concerts du groupe One Direction au stade de France que le record du monde du nombres de personnes dansant la Macarena dans un même lieu a été battu, réunissant exactement 81.000 personnes chaque soir.[réf. nécessaire]

Chorégraphie[modifier | modifier le code]

La chorégraphie de Mia Frye[1] associée à la chanson a beaucoup contribué à son succès et à en faire un « tube de l'été[2]. »

Reprises et remixes[modifier | modifier le code]

  • En 1996, la version de Los del Mar connaît un certain succès en France.
  • En 1997, les GrooveGrass Boyz, un groupe de fusion bluegrass-funk a fait une reprise country de la Macarena.
  • Le groupe de merengue dominicain Oro Solido a repris la chanson.
  • Le groupe de salsa Carlos Oliva y los sobrinos del juez a repris la chanson en salsa.
  • Le groupe Black Lace a repris la Macarena qui figure sur leur album Greatest Hits.
  • En 1995, un remix du DJ "Aaron 'The Pimp' Scofield" paru sur la compilation Powerhouse #22 a atteint le Top 40 du hit des clubs américains.
  • Dans une édition de Dance Dance Revolution (Disney's Rave) il y a une reprise dance par 2 Locos in a Room.
  • Le chanteur philipin Yoyoy Villame a repris la chanson.
  • Base 10, un producteur suédois de trance a réalisé un remix bootleg house.
  • En 2008, DJ Ermac remélange Macarena en progressive.

Médias[modifier | modifier le code]

Télévision et Cinéma[modifier | modifier le code]

  • Dans un épisode de la dernière saison d’Animaniacs, les personnages principaux ont chanté la parodie Macadamia Nut (Noix de macadamia).
  • Dans la dernière saison de Minus et Cortex (Pinky and the Brain), dans l'épisode à trois parties Brainwashed figure une parodie de la Macarena, la Schmëerskåhøvên par le groupe BAAB (parodie du groupe ABBA).
  • Dans la série Cory est dans la place de Disney, Mina décrit une danse appelée Yakarina.
  • Dans plusieurs épisodes du soap opera australien Les Voisins (Neighbours) différents personnages dansaient une sorte de Macarena sur une musique proche de l'original.
  • Dans la série Zoé, Zoé doit danser la Macalana, chanson la plus embarrassante des années 1990, devant tout le monde.
  • Dans la série Kappa Mikey, Mikey Simon danse la Macarena avec des sumos sur la musique en son MIDI.
  • Dans le clip de la bande son du film d'animation Shrek on peut voir plusieurs personnages danser la Macarena, dont une princesse, un religieux et des archers.
  • Dans le film Austin Powers, le Dr. Denfer, pour montrer à son fils qu'il est « moderne », danse la chorégraphie de la Macarena.
  • Dans le film Planète 51, un démineur fait accidentellement tomber l'iPod de Chuck Baker, l'iPod envoie alors la musique "Macarena", les aliens croient alors que la chanson est un son hypnotiseur, et l'iPod se fait toucher par un rayon-laser.

Musique[modifier | modifier le code]

  • Le Festival Roblès de la matinale de la radio française NRJ ont sorti en single la parodie Ma caravane[16].
  • Les Chipmunks ont parodié la chanson et le clip.
  • Le musicien de gabber MC Rage a fait une parodie très vulgaire, Fuck the Macarena, dans laquelle il se moque de l'effet de mode de la danse ainsi que des danseurs de Macarena, et où il chante que danser la Macarena le dévalorise auprès des femmes.
  • Johnny Crass, alias Redneck Jihad, a chanté la parodie Bomb Osama (Bombardez Oussama).
  • Don Imus, animateur sur ABC Radio, a chanté la parodie, Iraqarena au sujet de l'Irak, de Saddam Hussein et de Bill Clinton[17].
  • Le groupe de deathgrind Brujeria a chanté la parodie Marijuana sur leur EP sorti en 2000.
  • Opie et Anthony, animateurs sur XM Satellite Radio, ont chanté la parodie Hey Masturbator, sur le CD Demented World.
  • Le chanteur russe Sergey Minaev a chanté une parodie de la Macarena accompagnée d'un clip avec des paroles qui ne veulent rien dire.
  • Dan Weber et Jane Matenaer, animateurs de la matinale de la radio du WMYX-FM du Milwaukee ont réalisé la parodie Packarena pour soutenir les Packers de Green Bay lors du 31e Super Bowl.
  • Luke Ski a chanté la parodie The Great Cornholio, du nom que prend Beavis (du dessin animé de MTV) lorsqu'il se transforme.
  • Samuel Ramirez du duo comique Sam et Simon a chanté une parodie la Gonorrhea.
  • Myron Cope a fait une parodie que l'on peut voir sur YouTube[18].
  • Dans le clip de Start All Over, la chanteuse Miley Cyrus fait des mouvements proches de la Macarena, avec un astronaute, un plongeur, un policier et un cowboy.
  • En 2003, la chanteuse brésilienne Kelly Key dansait une danse proche de la Macarena dans le clip de son single Adoleta.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • Un écran de veille[19] représentant un macaroni dansant la Macarena a été énormément téléchargé. Les gifs animés du Macaroni dansant la Macarena ont illustré de nombreux sites web (sur la danse, avatars de forums…). B
  • Dans une publicité pour Heineken, un homme cherchant son décapsuleur exécute d'étranges mouvements et il est dit à la fin que c'est ainsi qu'est née la danse de la Macarena.
  • Une version accélérée de la Macarena était la musique d'une ancienne attraction du parc Disney's California Adventure's, la Block Party Bash.
  • Dans le jeu de lettres Outburst édité par Parker, la musique du Reverse Burst round est proche de la Macarena.

Classements[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1995–1996) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[20] 1
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[21] 1
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[22] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[23] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre VRT Top 30)[24] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50)[7] 1
Drapeau du Canada Canada (Dance)[25] 16
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Top 40)[26] 19
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[26] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[26] 28
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cash Box)[27] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Music/Maxi-Singles Sales)[26] 15
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Latin Tracks)[26] 12
Drapeau des États-Unis États-Unis (Latin Tropical Airplay)[26] 8
Drapeau des États-Unis États-Unis (Rhythmic Top 40)[26] 7
Drapeau des États-Unis États-Unis (Top 40 Mainstream)[26] 5
Drapeau de l’Union européenne Europe (Eurochart Hot 100)[28] 1
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[29] 1
Drapeau de la France France (SNEP)[30] 1
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[31] 3
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[32] 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[33] 2
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[34] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[35] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[9] 2
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[36] 2
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[37] 1
Classement (2009–2010) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Back Catalogue Singles)[38] 16
Drapeau des États-Unis États-Unis (Latin Tropical Airplay)[26] 22

Classements de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement (1996) Position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[39] 3
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[40] 1
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[41] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[42] 3
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50)[43] 5
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[44] 1
Drapeau de la France France (SNEP)[8] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[45] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[46] 5
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[47] 1

Classements de fin de décennie[modifier | modifier le code]

Classement (1990–1999) Position
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[48] 3
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[49] 2

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Date Ventes
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (BVMI)[50] Disque d'or 3 × Or 1996 750 000
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[10] Disque de platine 3 × Platine 1996 210 000
Drapeau de l'Autriche Autriche (IFPI)[51] Disque de platine Platine 11 juin 1996 30 000
Drapeau des États-Unis États-Unis (RIAA)[52] Disque de platine 4 × Platine 14 octobre 1996 4 000 000
Drapeau de la France France (SNEP)[53] Disque de diamant Diamant 1996 910 000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI)[54] Disque d'or Or 1er septembre 1996 400 000
Drapeau de la Suède Suède (IFPI)[11] Disque d'or Or 26 septembre 1996 10 000
Drapeau de la Suisse Suisse (IFPI)[12] Disque d'or Or 1996 25 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Mia Frye – Biographie », sur Actustar.com, Hi-Pi,‎ 2 mai 2010 (consulté le 3 octobre 2013)
  2. a et b « Danses de l'été : plutôt "Macarena" ou "Lambada" ? », sur Chartsinfrance.net,‎ 24 juin 2011 (consulté le 3 octobre 2013)
  3. a, b et c (en) « "The Macarena" begins its reign atop the U.S. pop charts », sur History.com, A&E Television Networks,‎ 3 août 1996 (consulté le 3 octobre 2013)
  4. a, b, c, d, e et f (en) « History of the Macarena », sur Macarena.com (consulté le 3 octobre 2013)
  5. (es) « PROTAGONISTA DEL EXITO – Ella es la famosa Macarena, ¡aaah! », sur Elmundo.es,‎ 25 août 1996 (consulté le 3 octobre 2013)
  6. (en) « What Is the Macarena? », sur Wisegeek.com, Conjecture Corporation (consulté le 3 octobre 2013)
  7. a, b, c et d Ultratop.be – Los del Rio – Macarena. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 3 octobre 2013.
  8. a, b et c « Classement Singles – année 1996 », sur Snepmusique.com (consulté le 3 octobre 2013)
  9. a, b et c (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 3 octobre 2013.
  10. a et b (en) « Australian Fun Countdowns – Accreditation Awards », sur Australianfuncountdowns.blogspot.fr (consulté le 3 octobre 2013)
  11. a et b (sv) « Guld Platina 1987-1998 » [PDF], sur Ifpi.se (consulté le 3 octobre 2013)
  12. a et b (de) « Awards », sur Swisscharts.com, Hung Medien (consulté le 3 octobre 2013)
  13. (en) Anita Pratap, « Hey! Macarena takes India by storm », sur Edition.cnn.com,‎ 4 mars 1997 (consulté le 3 octobre 2013)
  14. (en) Madeleine Albright, Madam Secretary, HarperCollins, 592 p. (ISBN 978-0-0622-6547-0, lire en ligne)
  15. (en) « 100 Greatest one hit wonders (20 – 1) », sur VH1.com (consulté le 3 octobre 2013)
  16. « Festival Roblès – Ma caravane », sur Bide-et-musique.com (consulté le 3 octobre 2013)
  17. (en) « The iraqarena audio », sur Afunnystuff.com (consulté le 3 octobre 2013)
  18. (en) « Myron Cope Does The Macarena ... Yoi, Steeler Mania! », sur YouTube,‎ 29 février 2008 (consulté le 3 octobre 2013)
  19. (en) « Hey Macaroni », sur Risoftsystems.com (consulté le 20 janvier 2009)
  20. (de) Charts.de – Los del Rio - Macarena. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 3 octobre 2013.
  21. (en) Australian-charts.com – Los del Rio – Macarena. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien. Consulté le 3 octobre 2013.
  22. (de) Austrian-charts.com – Los del Rio – Macarena. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 3 octobre 2013.
  23. (nl) Ultratop.be – Los del Rio – Macarena. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 3 octobre 2013.
  24. (nl) « Macarena – LOS DEL RIO », sur Top30-2.radio2.be, VRT (consulté le 3 octobre 2013) : « Hoogste notering in de top 30 : 1 »
  25. (en) « Dance/Urban – Volume 62, No. 1, August 14 1995 », sur Collectionscanada.gc.ca, Library and Archives Canada (consulté le 3 octobre 2013)
  26. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) « Los del Rio – Awards », sur Allmusic, Rovi Corporation (consulté le 3 octobre 2013)
  27. (en) « CASH BOX Top 100 Singles – Week ending AUGUST 24, 1996 », sur Cashboxmagazine.com,‎ 11 octobre 2012 (consulté le 3 octobre 2013)
  28. (en) « Billboard – Hits Of The World », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 108, no 26,‎ 29 juin 1996, p. 60 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  29. (fi) Finnishcharts.com – Los del Rio – Macarena. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 3 octobre 2013.
  30. Lescharts.com – Los del Rio – Macarena. SNEP. Hung Medien. Consulté le 3 octobre 2013.
  31. (en) « The Irish Charts – All there is to know », IRMA (consulté le 3 octobre 2013)
  32. (en) Norwegiancharts.com – Los del Rio – Macarena. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 3 octobre 2013.
  33. (en) Charts.org.nz – Los del Rio – Macarena. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 3 octobre 2013.
  34. (nl) Nederlandse Top 40 – Los Del Rio - Macarena [Bayside Boys Remix search results]. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 3 octobre 2013.
  35. (nl) Dutchcharts.nl – Los del Rio – Macarena. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 3 octobre 2013.
  36. (en) Swedishcharts.com – Los del Rio – Macarena. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 3 octobre 2013.
  37. (en) Swisscharts.com – Los del Rio – Macarena. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 3 octobre 2013.
  38. « 50 Back Catalogue Singles – 03/07/2010 », sur Ultratop.be/fr, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch (consulté le 3 octobre 2013)
  39. (de) « Jahrescharts – 1996 », sur Charts.de, Media Control AG (consulté le 3 octobre 2013)
  40. (en) « ARIA Charts – End Of Year Charts – Top 50 Singles 1996 », sur Aria.com.au (consulté le 3 octobre 2013)
  41. (de) « Jahreshitparade 1996 », sur Austriancharts.at, Hung Medien (consulté le 3 octobre 2013)
  42. (nl) « Jaaroverzichten 1996 », sur Ultratop.be/nl, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le 3 octobre 2013)
  43. « Rapports annuels 1996 », sur Ultratop.be/fr, ULTRATOP & Hung Medien / hitparade.ch. (consulté le 3 octobre 2013)
  44. (en) « Billboard Top 100 – 1996 », sur Longboredsurfer.com, The Longbored Surfer (consulté le 3 octobre 2013)
  45. (nl) « Single Top 100 van 1996 » [PDF], sur Top40.nl (consulté le 3 octobre 2013)
  46. (nl) « Jaaroverzichten – Single 1996 », sur Dutchcharts.nl, Hung Medien / hitparade.ch (consulté le 3 octobre 2013)
  47. (de) « Schweizer Jahreshitparade 1996 », sur Hitparade.ch, Hung Medien (consulté le 3 octobre 2013)
  48. (de) « Bestenlisten – 90er-Single », sur Austriancharts.at, Hung Medien (consulté le 3 octobre 2013)
  49. (en) « Hot 100 Singles of the '90s », Billboard, Nielsen Business Media, vol. 111, no 52,‎ 25 décembre 1999, p. 20 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  50. (de) « Gold-/Platin-Datenbank », sur Musikindustrie.de, aberratio GmbH (consulté le 3 octobre 2013)
  51. (de) « Gold & Platin », sur Ifpi.at, IFPI Austria - Verband der Österreichischen Musikwirtschaft (consulté le 3 octobre 2013)
  52. (en) « RIAA – Gold & Platinum Searchable Database – Macarena », sur RIAA.com (consulté le 3 octobre 2013)
  53. « Les Singles de Diamant », sur InfoDisc.fr, Dominic DURAND / InfoDisc,‎ 2 octobre 2013 (consulté le 3 octobre 2013)
  54. (en) « Certified Awards », sur Bpi.co.uk (consulté le 3 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]