Les Âmes perdues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Âmes perdues (Lost Souls) est un film américain réalisé par Janusz Kamiński, sorti en 2000.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Rescapée d'un passé trouble, Maya Larkin, une fervente croyante, enseigne le français sous la responsabilité du père Lareaux. Peter Kelson, qui ne croit plus en rien, est un écrivain de polars controversé qui étudie de grands criminels pour comprendre leurs profils psychologiques. Il est persuadé qu'il n'y a rien de surnaturel dans leur violence ou leurs crimes : pour lui, le mal ne serait que la manifestation d'un désordre mental parfaitement explicable. Mais lorsque Henry Birdson, un dangereux psychopathe, demande à se faire exorciser par le Père Lareaux, les choses tournent mal. Le rituel ne se déroule pas comme prévu, et ce qui devait être une libération spirituelle vire au cauchemar...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : Version Française = VF[réf. nécessaire] et Version Québécoise = VQ[1]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé en 1998 à Los Angeles et New York.
  • La chanson Tijuana Lady est interprétée par Gomez.
  • Le film était initialement prévu pour sortir en salle aux États-Unis en octobre 1999, mais à la suite d'un excès de films traitant de la fin du monde (La Fin des temps, Stigmata...), la décision fut prise de repousser la sortie. Planifié ensuite pour le 4 février 2000, l'énorme succès de Scream 3 à ce moment-là repoussa encore une fois la sortie, qui eue finalement lieue en octobre 2000, en même temps que la ressortie en salle d'une version restaurée de L'Exorciste (1973), autre film traitant d'exorcisme.
  • Première réalisation de Janusz Kaminski, célèbre directeur de la photographie ayant remporté deux Oscars pour La Liste de Schindler et Il faut sauver le soldat Ryan, ainsi qu'une nomination à l'Oscar pour Amistad, tous trois réalisés par Steven Spielberg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 4 décembre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]