Latifa Raâfat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Née en 1965 à Kénitra, au Maroc, Latifa Raafat est une chanteuse marocaine qui s'est fait connaître au début des années 1980.

C'est donc en 1982 que Latifa Raafat enregistre sa première chanson « Mawal Al Hob ». En 1985, grâce au soutien de son mari, Mohamed Hamid Al Alaoui (dont elle divorce en 1993), Latifa Raafat remporte le prix de la chanson marocaine avec le titre « Khouyi ».

Latifa Raafat dispose d'une des plus belles discographies de la chanson marocaine avec des titres comme « Moghyara », « Donia », « Al Hamdo Li Llah », « Ya Hali Ya Aachrani » ou encore « Ana fi Arek Ya Yama ».

La réputation de Latifa Raafat s'étend dans le monde arabe en entier et c'est grâce à elle et à son art que les autres pays arabes découvrent pleinement le dialecte marocain.

En 2006, Latifa Raafat chante « Twa7achtek Bezaf », une composition de l'artiste Algérien Mohamed Lamine.