Le Larvotto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Larvotto/Bas Moulins)
Aller à : navigation, rechercher
Larvotto/Bas Moulins
Administration
Pays Drapeau de Monaco Monaco
Démographie
Population 5 443 hab. (2008)
Densité 16 009 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 44′ 04″ N 7° 25′ 15″ E / 43.7344, 7.42083 ()43° 44′ 04″ Nord 7° 25′ 15″ Est / 43.7344, 7.42083 ()  
Superficie 34 ha = 0,34 km2
Localisation
Larvotto/Bas Moulins est en bleu clair
Larvotto/Bas Moulins est en bleu clair

Géolocalisation sur la carte : Monaco

Voir la carte administrative de Monaco
City locator 14.svg
Larvotto/Bas Moulins

Géolocalisation sur la carte : Monaco

Voir la carte topographique de Monaco
City locator 14.svg
Larvotto/Bas Moulins

Larvotto/Bas Moulins est l'un des onze quartiers de Monaco[1], situé dans la partie est de la principauté de Monaco.

Anciennement rattaché à Monte-Carlo, dont il constitue une partie historique[1] le quartier est aujourd'hui une zone essentiellement résidentielle.

Localisation[modifier | modifier le code]

Larvotto/Bas Moulins se trouve au sud-est de la principauté, et à l'est de Monte-Carlo[2]. Il est souvent considéré comme faisant partie de Monte-Carlo, en dépit de son autonomie administrative[2]. En plus d'être limitrophe avec ce dernier, Larvotto longe la frontière française et la commune de Roquebrune-Cap-Martin, ainsi que le quartier monégasque de La Rousse/Saint-Roman[2].

Près d'un tiers de sa superficie a été conquise par la construction de terres-pleins maritimes[1], lesquels ont permis la réalisation d'un vaste complexe hôtelier, du forum Grimaldi et du Jardin japonais[3].

L'ordonnance souveraine, véritable acte de naissance du Larvotto, est signée en 1966 par le prince Rainier, année qui voit le promoteur immobilier Gildo Pastor acheter à bas prix l’essentiel des terrains du bord de mer libérés par l'enfouissement de voies ferrées et construire des immeubles résidentiels tout le long de l’avenue Princesse Grace[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Ce quartier est le quartier le plus peuplé de la principauté, et le second en termes de superficie, derrière Fontvieille. La qualité de vie, en partie due au grand nombre de parcs s'y trouvant, fait que Larvotto est un lieu de promenade apprécié des Monégasques et des touristes[5]. Ceci explique que les prix de l'immobilier soient 10 % à 20 % plus élevés que dans les quartiers voisins[6],[7] [8]. L'avenue Princesse Grace, qui longe le quartier, est la voie où l'immobilier est le plus cher au monde: près de 70 000 dollars le m2[7].

Il ne compte aucune école publique sur les dix que compte la principauté, et une seule école privée. Néanmoins, il abrite le Convention Bureau (principal organe de promotion touristique de la principauté), le Grimaldi Forum (centre pour les arts, en particulier la Danse), le Nouveau Musée National de Monaco, le jardin japonais.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Malgré son caractère essentiellement résidentiel, le quartier comporte plusieurs hôtels ainsi que le Sporting Monte-Carlo[2]. La seule plage monégasque accessible au public s'y trouve[9].

Photos[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c http://www.gouv.mc/devwww/wwwnew.nsf/1909$/dfb8c2ae4774e8d9c12575ac0046c0e5gb?OpenDocument&Count=10000&InfoChap=
  2. a, b, c et d http://www.visitmonaco.com/us/About-Monaco/Geography
  3. http://www.montecarlobay.com/discover-the-hotel/in-brief/
  4. Roger-Louis Bianchini, Bénédicte Ganme, Monaco : une affaire qui tourne, Editions du Seuil,‎ 1992, p. 119
  5. http://www.montecarlo-realestate.com
  6. http://www.montecarlo-realestate.com/en/building/19-buckingham+palace
  7. a et b http://www.overseaspropertymall.com/luxury-property/the-10-most-expensive-streets-in-the-world-2011-update/
  8. http://www.montecarlo-realestate.com/en/quartiers/
  9. http://holiday.monacoeye.com/larvotto/larvotto.html Visitor Guide to Larvotto Beach