Ksar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne un village fortifié. Pour le cheval portant ce nom, voir Ksar (cheval).

Un ksar (arabe : قصر [qaṣr]), au pluriel ksour (قصور [qṣūr]), est un village fortifié (architecture berbère) que l'on trouve en Afrique du Nord.

Combinant généralement des greniers et des habitations, ils se rencontrent communément sur des contreforts proches d'oasis afin de se protéger d'attaques venant de tribus nomades.

Un ksar est composé de cellules, appelées ghorfas (« chambres » en arabe), qui servent à entreposer les denrées en prévision de plusieurs années successives de sécheresse.

Le mot ksar est emprunté à l'arabe qasr (« château », « village fortifié »), qui vient lui-même du latin castrum (« fort » ou « place forte »)[1]. Il a donné le mot alcázar en espagnol[2]. En berbère, le mot équivalent est ighrem.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. TLFI (Trésor de la Langue Française informatisé).
  2. Ibid., « Alcazar ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Terrasse, Kasbas berbères de l'Atlas et des oasis. Les grandes architectures du Sud marocain (1938), réimpr. coll. « Architectures », Centre Jacques Berque/Actes Sud, 2010, 176 p., ill.

Liens externes[modifier | modifier le code]