John Somers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Somers, Godfrey Kneller

John Somers (, Worcester), 1er baron Somers, est un homme d'État et écrivain anglais, l'un des chefs du parti whig.

Il débuta comme un homme de loi et se fit une riche clientèle[1].

Il publia plusieurs pamphlets contre Charles II et prit une part active aux événements qui amenèrent la chute de Jacques II[1].

À la révolution de 1688, il fut fait baron d'Eveshamet nommé chancelier; il remit les sceaux lors de la réaction tory; il fut même alors accusé devant les Chambres, mais fut acquitté. Il rentra depuis au Conseil et en eut la présidence (de 1708 à 1710); renversé de nouveau avec les whigs, il ne sortit plus de sa retraite[1].

Il protégea Addison et fut un des premiers à reconnaître la valeur du Paradis perdu de Milton. Outre de nombreux ouvrages imprimés, Somers avait laissé 60 vol. in-fol. manuscrits, d'où l'on a tiré les précieux Papiers d'État, publiés par lord Hardwike en 1778. Cogan a donné en 4 vol. in-4 une collection de Somers' Tracts (ce ne sont guère que des pamphlets de Somers). W. Scott a dirigé une édition de ses œuvres[1].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d
    • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.