Jean Ier de Troppau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Ier.

Jean Ier de Troppau-Ratibor (en tchèque : Jan I. Ratibořský; Hanuš Ratibořský; né vers 1322; † entre 1380 et 1382) fut duc de Troppau de 1365 à 1377 puis duc de Ratibor (de) de 1365 à 1379.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Ier de Troppau, fils de Nicolas II de Troppau et d’Anna de Ratibor, est issu de la branche Troppau des Přemyslides et, par sa mère, un petit-fils du dernier représentant de la dynastie Piast de Silésie-Ratibor, Lestko. Nicolas de Troppau, en épousant en 1337 Anna de Ratibor, fonda la dynastie přemyslide des ducs de Ratibor. Sa mort, en 1365, déclencha une guerre de succession qui se conclut par un partage des fiefs : Jean hérita du duché de Ratibor, le duché de Troppau revenant à Přemko († 1433), tandis que Nicolas III († 1394) et Venceslas Ier († 1381) devaient se partager Leobschütz.

Mais comme Jean assura la régence sur les fiefs de ses frères cadets, il gouverna de fait l'ensemble de l'héritage paternel jusqu'en 1377. En 1372, il accorda le droit de Magdebourg à la ville de Troppau. Par suite de difficultés financières, il dut vendre en 1375 les Principauté de Pless et de Nikolai au duc Vladislav II d'Oppeln ; cependant son fils Jean II put reprendre par la suite ces deux fiefs. En 1377, Jean Ier créa le duché de Jägerndorf (de) (aujourd'hui Krnov), dont les dépendances étaient jusque-là rattachées au duché de Ratibor.

Famille[modifier | modifier le code]

Jean Ier épousa en 1361 Anna, fille du comte Henri V de Sagan († 1369). Ils eurent deux enfants :

Bibliographie[modifier | modifier le code]