Jardin d'Orsay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jardin d'Orsay
Image illustrative de l'article Jardin d'Orsay
Le kiosque à musique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Limoges
Quartier Carmes
Superficie 1,8 ha
Caractéristiques
Création XVIIIe siècle (création)
1966 (réaménagement)
Localisation
Coordonnées 45° 49′ 50″ N 1° 15′ 07″ E / 45.830556, 1.251944 ()45° 49′ 50″ Nord 1° 15′ 07″ Est / 45.830556, 1.251944 ()  

Géolocalisation sur la carte : Limoges

(Voir situation sur carte : Limoges)
Jardin d'Orsay

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Jardin d'Orsay

Le jardin d'Orsay est un jardin public de la ville de Limoges, d'une superficie d'environ 1,8 hectare.

Il est situé entre la place des Carmes, la place Winston Churchill et le tribunal, à l'ouest du centre-ville.

Le jardin se situe à l'emplacement de l'amphithéâtre gallo-romain d'Augustoritum, aujourd'hui disparu, en partie détruit et en partie enfoui au XVIIIe siècle par l'intendant Boucher d'Orsay qui aménage une promenade publique et donne son nom au site. Une partie des fondations de l'amphithéâtre demeure visible près de l'entrée sud du parc. L'accès principal se fait jusqu'en 1846 par la place d'Aine, date de construction du palais de justice. Un temps promise au nivellement à hauteur de la place du Champ de Foire (actuelle place Winston Churchill), la promenade est réaménagée à la fin du XIXe siècle avec l'ajout de l'escalier monumental et du kiosque à musique autrefois installé au Champ de Juillet. Le jardin est à nouveau réaménagé en 1966 par la municipalité[1].

Le jardin abrite un des monuments aux morts de la ville de Limoges, qui rend hommage aux victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Une stèle dans le parc rend hommage à Camille Vardelle, tué lors des évènements ouvriers de 1905. Henri Coutheillas est le sculpteur qui a réalisé Le chêne et le roseau situé dans le jardin.

Très fréquenté par les lycéens des établissements proches (lycées Turgot, Limosin et Valadon), il est surnommé le JDO par la jeunesse limougeaude. De nombreux événements culturels y sont organisés en période estivale : spectacles de musique folklorique, festival de musiques urbaines, notamment.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Emilie Clauzure et Marie-Louise Mondoly, Limoges, ville-jardins, Culture & patrimoine en Limousin, Limoges, 2011