James S. Brady Press Briefing Room

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le président George W. Bush participe à l'inauguration de la nouvelle Brady Briefing Room le 11 juillet 2007
Plan du rez-de-chaussée de l'aile Ouest avec en bleu la James S. Brady Press Briefing Room
Le logo de la Maison Blanche utilisé en arrière-plan dans la salle de presse
La salle de presse rénovée en juillet 2007 une demi-heure avant le briefing du matin. Au premier rang, on peut apercevoir Helen Thomas, 89 ans, correspondante à la Maison Blanche depuis près de 50 ans.

La James S. Brady Press Briefing Room est la salle de presse de la Maison-Blanche où le porte-parole de la Maison Blanche tient des briefings quotidiens devant les correspondants de presse accrédités à la Maison Blanche et où quelquefois le président des États-Unis s'adresse à la presse ou à la nation. La salle est située dans l'aile Ouest. Elle a été nommée en 2000 en l'honneur de James Brady, ancien porte-parole de la Maison Blanche sous Ronald Reagan, qui fut grièvement blessé lors de la tentative d'assassinat de ce dernier en 1981 par un déséquilibré et resta paralysé.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'emplacement de l'actuelle salle de presse et espaces de travail des journalistes, se trouvait initialement un bâtiment, adossée à la colonnade Ouest. Il abritait une buanderie, un atelier floral et d'autre locaux de servitude. Sous la présidence de Franklin Roosevelt, la March of Dimes, une association caritative américaine pour la santé, fit construire une piscine pour le président handicapé. Une salle de sports fut également installée plus tard dans ce bâtiment. Lors de la rénovation Kennedy, la piscine fut réaménagée avec la pose d'une grande peinture murale, commandée par Joseph Kennedy, Sr. le père du président[1].

En 1969, pour faire face au nombre grandissant de journalistes accrédités à la Maison Blanche, le président Richard Nixon fait transformer la piscine intérieure, en la couvrant et en transformant l'espace en bureaux de presse et en un salon pouvant se transformer en salle de presse. Le salon disparaitra au profit d'une petite salle de briefings avec podium et rangées de sièges sous la présidence Reagan.

En décembre 2005, la Maison Blanche annonça son intention de rénover la salle et les bureaux de presse, qui s'étaient sérieusement dégradés. Le 2 août 2006, un dernier briefing de presse y fut tenu par le président George W. Bush qui avait invité pour l'occasion sept anciens porte-parole de la Maison Blanche. Le président Bush inaugura la nouvelle salle de presse le 11 juillet 2007 et y tint sa première conférence de presse dès le lendemain sur la situation en Irak. Cette rénovation couta environ 8,5 millions de dollars dont 2,5 millions payés par les médias. Sous la salle de presse, où se trouvait la piscine, a été aménagée une salle accueillant des serveurs informatiques.

Les changements les plus visibles sont un arrière-plan de la tribune différent, avec un écran éclairé entouré par des colonnes, remplaçant l'ancien rideau bleu. Le nouveau podium intègre également des écrans vidéos pour la téléconférence et l'affichage multi-médias. L'arrière de la salle abrite un système de prise de vue et de traitement vidéo entièrement numérique. La célèbre trappe d'accès à l'ancienne piscine (une curiosité populaire lors des visites de la salle de presse) a été remplacée par un discret escalier.

Malgré le fait que l'ancienne salle manquait d'espace, la nouvelle n'est pas plus vaste, seul une meilleure disposition ayant permis de rajouter un siège par rangée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cette peinture, représentant un paysage côtier de plaisance, se trouve maintenant à la John F. Kennedy Presidential Library and Museum (source White House Museum).

Liens externes[modifier | modifier le code]

38° 53′ 52″ N 77° 02′ 14″ O / 38.89764, -77.0373