Infirmier sapeur-pompier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En France, les infirmiers sapeurs-pompiers (dont l'acronymie est I.S.P.) sont des infirmiers ou des sages-femmes engagés comme sapeurs-pompiers (volontaires ou professionnels), et rattachés au Service de santé et de secours médicaux du Service départemental d'incendie et de secours.

Origines[modifier | modifier le code]

La création du statut d'infirmier sapeur-pompier est ancienne et le Service de santé et de secours médicaux est précurseur dans la création de cette réponse graduée[réf. souhaitée]. Certains SAMU ont repris cette idée de médicalisation sur protocole et certains d'entre eux commencent à envoyer un infirmier seul armé de protocoles de soins infirmiers[1].

Ils permettent un échelon de réponse supplémentaire entre les secouristes et le SMUR, permettant de libérer une équipe médicale lorsque le cas dépasse les compétences des secouristes mais ne nécessite pas la présence d'un médecin, et qu'une prise en charge spécialisée peut être faite pour assurer des soins conservatoires, sur protocole, en attendant l'intervention d'un SMUR, plus éloigné. Ils doivent rendre compte des protocoles mis en œuvre et de l'état de santé du patient pris en charge au médecin régulateur du SAMU, par téléphone ou par radio.

Cette fonction correspond aussi à une obligation professionnelle des infirmiers. L'article R4311-14 du Code de la santé publique dispose : "En cas d'urgence et en dehors de la mise en œuvre du protocole, l'infirmier ou l'infirmière décide des gestes à pratiquer en attendant que puisse intervenir un médecin. Il prend toutes mesures en son pouvoir afin de diriger la personne vers la structure de soins la plus appropriée à son état." L'obligation de soin d'urgence s'impose donc à l'ensemble des infirmiers quel que soit leur niveau de formation en l'absence d'un médecin. Il est de leur responsabilité d'organiser l'orientation de la victime vers la structure de soin adapté.

Missions spécifiques[modifier | modifier le code]

En complément de leurs compétences infirmières, les infirmiers sapeur-pompier ont plusieurs missions spécifiques[2] :

  • surveillance de la condition physique des sapeurs-pompiers
  • exercice de la médecine professionnelle et d'aptitude des sapeurs-pompiers (visites médicales)
  • conseil en matière de médecine préventive, d'hygiène et de sécurité,
  • soutien sanitaire des interventions des services d'incendie et de secours et les soins d'urgence aux sapeurs-pompiers (soutien sanitaire et psychologiques lors d'opérations de secours importantes).
  • participation à la formation des sapeurs-pompiers au secours à personnes
  • surveillance de l'état de l'équipement médico-secouriste du service.
  • missions de secours d'urgence définies par l'article L. 1424-2 et par l'article 2 de la loi nº 86-11 du 6 janvier 1986 relative à l'aide médicale urgente et aux transports sanitaires ;

Le fondement historique et en nombre d'heures de travail par an de leurs mission reste leur participation à la médecine professionnelle des Sapeurs Pompiers.

Le rôle de l'infirmier sapeur-pompier dans le cadre de la médecine d'urgence s'apparente au rôle des paramedic anglo-saxons (qui sont des techniciens ambulanciers spécialistes de l'urgence médicale pré-hospitalière). Au Royaume-Uni, les paramedic sont des praticiens de santé autonomes qui ont la formation et la capacité de prendre des décisions et des initiatives pour le traitement et l'orientation de leurs patients. Voire article Paramedics in the United Kingdom).

Les ISP sont habilités à mettre en place des protocoles de soins infirmiers spécifiques établis par le médecin responsable du Service de santé et de secours médicaux et à effectuer certains gestes de première urgence complémentaires : notamment la pose d'une voie veineuse périphérique, l'administration de médicaments (antalgique, tonicardiaque, antiarythmique, bronchodilatateur, anticonvulsivant, glucose) voire de pratiquer l'intubation trachéale en fonction de leurs formations (Infirmier Anesthésiste Diplômé d'État).

Formation[modifier | modifier le code]

En France, le pré-requis est le diplôme d'État d'infirmier ou de sage-femme

La formation initiale d'application (F.I.A.) des I.S.P. comprend quatre modules :

  • le Tronc Commun de Sécurité Civile, réalisé à l'École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs Pompiers[3]
  • le secourisme (niveau PSE2)[4]
  • le DIU SSSM des SDIS, module Santé Publique (Université de Strasbourg et Bordeaux)[5]
  • le DIU SSSM des SDIS, module Urgence

À l'issue de la formation, l'infirmier de sapeurs-pompiers se voit décerner le brevet d'infirmier de sapeurs-pompiers.

Il existe une formation pour les ISP volontaires, et une autre pour les ISP professionnels.

Par la suite, les ISP peuvent suivre des formations d'application à l'emploi (FAE) en fonction de leur affectation :

  • FAE d'infirmier de groupement
  • FAE d'infirmier de chefferie.

Association, representativité et rencontres[modifier | modifier le code]

Les infirmiers sapeurs-pompiers sont représentés au sein de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France par le biais d'un Groupe Catégoriel Technique Infirmier. Ils sont également présents dans les principaux syndicats (SNSPP, ...). Enfin, l'Association Nationale des Infirmiers de Sapeurs-Pompiers (ANISP), réunit les ISP, à l'occasion des Journées Nationales des Infirmiers de Sapeurs Pompiers (JNISP) afin de promouvoir leur métier, échanger et communiquer. Ce congrès représente le plus grand rassemblement national des ISP

Les JNISP 2014 se dérouleront les 21 et 22 novembre à Antibes.

Les ISP peuvent également se rencontrer l'occasion des journées des SSSM, organisées par la FNSPF. Celles-ci regroupent l'ensemble des professionnels de santé des SSSM. Lors des congrès nationaux de la fédérations, un carrefour infirmier se tient afin de présenter les avancées statutaires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  1. Protocoles infirmiers de soins d'urgence (Ministère de l'Intérieur français)
  2. Code Général des Collectivités Territoriales art R1424-24
  3. ensop.fr
  4. Formation au secourisme, programme du Ministère de l'Intérieur Français
  5. Module Santé publique à l'Université de Strasbourg

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]