Indumil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de l'Indumil.

L' Indumil (pour Industria Militar) est le nom actuel des arsenaux colombiens. Leur siège social est à Bogota et leur effectif est d'environ 500 employés.

Indumil a le monopole, d’après la Constitution de la Colombie, de la production, importation et exportation d’armes à feu, de munitions et d’explosifs dans ce pays

Historique[modifier | modifier le code]

Ils ont été fondés en 1908 au sein du "Taller Nacional de Artes Mecánicas" dépendant du ministère de la guerre.

En 1954, ils devinrent autonomes au sein de l'Indumil et de nouvelles usines sont construites en 1954 et 1964. Celles-ci portent le nom de militaires colombiens célèbres, 3 sont en service en 2008 et produisant des explosifs, des armes légères et des munitions civiles et militaires. Elles ont obtenu des licences de productions de la part de Llama Gabilondo y Cia SA (revolvers Llama Martial) et des IMI (Galil - 45 000 fusils par an en 2006 et pistolets Jericho FL). La firme israélienne a aidé à la modernisation des installations industrielles.

Suite au conflit armé colombien ou les diverses groupes criminels et de guérilla tentent de s'emparer du matériel des forces gouvernementales, les standards de marquage et de traçage de la production sont élevés[1].

En 2000, l'entreprise a eu la norme de qualité ISO 9002.

Usines[modifier | modifier le code]

  • Fabrique d'armes et de munitions légères José Maria Cordova. Cette usine a détruit le stock mines anti-personnels de l'armée colombienne entre 1999 à 2005[2]
  • Fabrique d'explosifs Antonio Ricaute. Elle se situe à Sibaté (Cundinamarca).
  • Fabrique métallurgique Santa Bárbara à Sogamoso (Boyacá), fabriquant des obus d'artillerie, des blindés léger ainsi que du blindage[3]. Elle travaille aussi pour le secteur civil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Marquage et tracement de munitions: Indumil en Colombie
  2. (en) Colombia: Mine Action and Armed Conflict, Eric Filippino, Mine Action in Central and South America
  3. (en) Indumil made ballistic tests to vehicles of the Marines, 23 septembre 2005, Armada National

Sources[modifier | modifier le code]

Cette notice est issue de la lecture des revues spécialisées de langue française suivantes :

  • Cibles (Fr)
  • AMI (B, disparue en 1988)
  • Gazette des Armes (Fr)
  • Action Guns (Fr)
  • Raids (Fr)
  • Assaut (Fr)

Liens externes[modifier | modifier le code]