IMVU

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

IMVU (Instant Message Virtuel Universe) est un tchat développé par IMVU Inc. Il abrite actuellement plus de 20 millions d'utilisateurs enregistrés et plus de 600,000 utilisateurs mensuellement actifs au 6 juin 2008[1],[2] Actuellement en version beta et accessible depuis le 3 avril 2004, IMVU a été fondé par Will Harvey, un développeur de jeux vidéo et fondateur de There.

IMVU possède le plus gros catalogue de produits virtuels au monde[réf. nécessaire] avec plus de 3 millions d'objets (de types avatars, scènes, meubles, vêtements, coiffures, pauses, actions, sons, animaux de compagnie, accessoires...) et plus de 100 000 membres enregistrés comme créateurs. Le chiffre d'affaires mensuel est supérieur à 2 M$ dont 90 % proviennent des consommateurs[1].

Programme de création de contenu[modifier | modifier le code]

Le programme de création de contenu, connu également sous le nom de « developper program », permet aux membres de créer leurs propres éléments au moyen d'une interface 3D3ds Max, puis de les exporter dans l'univers IMVU. IMVU Previewer. Ces élément customisés peuvent être vendus contre des crédits dans le catalogue. Un créateur peut s'inspirer d'un objet existant pour créer son propre objet (il s'agit d'une "dérivation") mais doit reverser au créateur de l'objet initial le montant de ce dernier pour chacune de ses propres ventes.

IMVU, de par ses propres Terms of Service, change souvent sa politique d'acceptation des produits sans en avertir suffisamment les utilisateurs et créateurs. Cela crée souvent des confusions et des conflits. En 2007, IMVU a profondément changé sa politique concernant l'Adult Pass sous prétexte que de nombreux mineurs réussissaient à se procurer des accès auprès de "connaissances". Cela a causé un certain émoi dans la communauté adulte de IMVU qui avait payé pour agir librement entre adultes et non pour obtenir l'équivalent d'un PG-13 rating (nudité admise mais sans sexe, violence, tabac et alcool)[3]. Une autre polémique concerne la représentation réaliste de la nudité. Au nom d'une certaine idée de la morale, IMVU préconise la création de corps nus sans parties génitales (ces dernières peuvent toutefois être achetées à part mais les érections restent interdites).

Communauté[modifier | modifier le code]

De nombreux membres d'IMVU sont également des créateurs de contenu vendu sur le catalogue général (GA) ou restreint (AP). La plupart consacrent du temps à la customisation de leur "Home Page", à l'aménagement de leurs salles publiques et privées et à l'amélioration de leur avatar (achat de vêtements...)

La notion de badge a été récemment introduite. Ils permettent à un créateur de se faire connaitre des acheteurs potentiels.

Musique[modifier | modifier le code]

Un magasin musical a été lancé à l'automne 2008  : il vend le droit d'écouter en streaming des titres lors des chats publics et privés. Chaque titre vaut 649 crédits et peut être inclus dans une playlist. Cependant, la qualité ne semble pas au rendez vous et les plaintes sont nombreuses[4]. De nombreux chatteurs préfèrent ajouter une webradio (gratuite) à leurs salles publiques et privées.

Critique[modifier | modifier le code]

IMVU est l'objet d'une critique ferme du Front Radical (un mouvement qui, selon ses propres termes, "appelle les personnes à lutter contre les dangers d'internet"[5]), qui a lancé une pétition pour la fermeture d'IMVU, accusant IMVU de ne pas tout mettre en œuvre pour éviter l'accès aux mineurs à ce site, jugé lucratif par les rédacteurs de cette pétition[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]