Hulda Garborg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hulda Garborg

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Hulda Garborg

Activités écrivaine norvégienne
Naissance 22 février 1862
Décès 5 novembre 1934
Langue d'écriture norvégien
Genres romans, pièces de théâtre, poésie

Compléments

épouse de Arne Garborg

Hulda Garborg née le 22 février 1862 et décédée le 5 novembre 1934 est une écrivaine norvégienne et l'épouse de l'écrivain norvégien Arne Garborg.

Elle a publié plusieurs romans, des pièces de théâtres, des recueils de poésie.

Elle est surtout connue pour ses livres sur les « folkevisor », les chansons traditionnelles à danser et sur les bunad, les costumes traditionnels norvégiens.

Hulda Garborg a milité dans les rangs féministes au cours des années 1880, mais elle estime en 1904 dans son roman La femme créée par l'homme que ces luttes sont désormais dépassées : il faut abandonner les chimères des amours platoniques et de l'amour libre pour se conformer aux lois de la nature.

Hulda Garborg, par sa proclamation du caractère sacré de la maternité, du dévouement de la femme à l'enfant, de la tradition familiale, mais aussi par sa recherche d'une foi religieuse, amorce les idées du Prix Nobel de littérature (1928) Sigrid Undset.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :