Hana Makhmalbaf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hana Makhmalbaf devant l'affiche de son film au FICA de Vesoul en 2009.

Hana Makhmalbaf (née le 3 septembre 1988 à Téhéran) est une réalisatrice iranienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du réalisateur et professeur de cinéma Mohsen Makhmalbaf et sœur de la réalisatrice Samira Makhmalbaf, Hana Makhmalbaf baigne dans le cinéma depuis son enfance.

Elle travaille sur les films de son père, de sa belle-mère Marzieh ou de sa sœur comme script ou photographe.

Elle réalise son premier court métrage à 9 ans, et en 2003 le making off de À cinq heures de l'après-midi. La même année, elle publie un recueil de poèmes Visa pour un instant.

Hana Makhmalbaf signe avec Le Cahier son premier long métrage en 2007. Elle obtient pour ce film, en 2008, le Prix du meilleur long métrage « Fenêtre sur le monde » lors du 18e Festival du cinéma africain, d’Asie et d’Amérique latine de Milan.

Son second film, Green Days (Ruzhaye Sabz Iran) , est présenté à la Mostra de Venise 2009. Il alterne des séquences documentaires sur la tenue des dernières élections en Iran, et des séquences de fiction sur la condition féminine dans ce même pays.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Le jour où ma tante est morte, court métrage
  • 2002 : La joie de la folie, documentaire
  • 2007 : Le Cahier (Buda azsharm foru rikht)
  • 2009 : Green Days (Ruzhaye Sabz Iran)

Liens externes[modifier | modifier le code]